Qui va à la chasse… !

 Au cas où vous seriez totalement à l’ouest, sachez qu’ici, dans le Nord, on fête les lapins, les oeufs et les cloches ce week-end!

Eh bien oui, les catholiques ont toujours un faible pour les bons petits plats à déguster au son du carillon dominical. Malheureusement, vu leur propension à faire bonne chère, déjà à l’époque, on avait tenté de les mettre au régime et, après une quarantaine de jours d’une diète plutôt draconienne, leurs supérieurs (tout aussi gros mais l’Histoire nous a prouvé que mettre sa main au dessus de sa tête n’est pas vraiment la qualité principale de l’être humain, n’est-ce pas?), voyant que celle-ci n’avait que peu d’effet, eurent l’idée d’essayer ce qu’on pourrait appeler l’ancêtre du régime Dukan en leur proposant un plat purement protéiné: du lapin aux oeufs. Nos braves amis n’étant que très moyennement enthousiasmés finirent, au fil du temps, par introduire l’idée que le lapin et les oeufs pourraient être, tant qu’à faire, en chocolat (il fallait bien écouler le stock que Colomb venait fièrement de ramener des Amériques, en plus) mais comme ils étaient non seulement très gourmands mais aussi peu partageurs et suspicieux, nos charmants ecclésiastiques eurent l’idée de cacher leurs noeunoeufs dans le parc de l’Eglise avec tant de discrétion qu’au premier bambin qui passait par là et qui les questionna à propos de leur activité, ils durent se justifier en prétendant qu’ils organisaient une petite fête pour les enfants durant laquelle était prévue la fameuse… chasse aux oeufs!

Oui ! Ce cours d’Histoire totalement nébuleux, fantaisiste – et peut-être même quelque peu ennuyeux – n’avait qu’un seul et unique but: vous parler de l’activité apparemment « hype » du week-end en Belgique, la chasse aux oeufs.

Si vous êtes chocoladdicts, vous devez déjà avoir fait votre programme afin d’en rater le moins possible et peut-être même avez-vous élaboré une baguette de sour-choco-cier pour limiter la perte de temps. Quoiqu’il en soit, parents, enfants, fanatiques de noeunoeufs en chocolat et tous les autres, si vous n’avez rien d’autre à faire que de passer votre nez dans l’herbe (et éventuellement dans la boue), un petit conseil: commencez samedi 36 Avenue Constant Permeke à Evere à 10h, continuez par le Musée bruxellois du Moulin et de l’Alimentation à 14h puis à 15h à la Porte de Namur et enchainez le dimanche à Berchem à 9h, au Wolf à 11h30 puis à Anderlecht, Laeken, Boisfort, Uccle, Ixelles etc. à partir de 15h dans le cadre de Brusselicious!

Enfin, si notre programme bruxellois ne vous suffit pas, sachez que Jupille, Tournai, Roux, Gerpinnes, Boussu-lez-Walcourt, Lens, Nivelles, Baudour, Stoumont, Rochefort et bien d’autres villes regorgeront de lapinous couleur café!

Sur ce, mes petits poussins, profitez bien de votre week-end de Pâques, mangez comme des ogres mais, surtout, n’oubliez pas votre foie!

Written By

I'm always curious about new things, I love learning and I'm a creative person. That means I need to use my creativity to feel good and happy. That's why I've created Culture Remains and my other website, Naïra.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *