Raconter des fragments d’histoires oubliées : un voyage pour se reconstruire

Fragments d'histoires oubliées

Raconter des fragments d’histoires oubliées, c’est ce qu’a fait Céline De Bo dans sa pièce de théâtre du même nom. Raconter ces visages, ces histoires, ces sourires qu’elle a rencontrés lors de son voyage en Asie. Mais aussi raconter comment ce voyage l’a aidée à se trouver, peut-être à se comprendre mais surtout à se reconstruire.

Pourquoi ces petites histoires? Car ce fut une promesse qu’elle s’est faite suite à un grave accident de bus en Inde. Un accident où elle fut une des cinq rescapées.

Un accident qui a suscité des questions : Pourquoi moi ? Pourquoi suis-je en vie ? Mais qui a surtout suscité la promesse d’écrire, la promesse de vivre intensément, la promesse de se réaliser, la promesse d’écouter et de raconter!

Ce sont certes des questions qu’on se pose toute sa vie et le voyage fut pour elle (et certainement pour d’autres) une part de réponse à ces questions existentielles. Des réponses faites de rencontres et d’expériences. Des réponses partielles qui nous poussent à toujours aller plus loin.

C’est un voyage ailleurs mais aussi à l’intérieur de soi pour se donner le droit d’exister, donner un sens à sa vie et permettre de se guérir.

« Fragments d’histoires oubliées », c’est bien plus qu’une pièce de théâtre, ce sont des morceaux de vie et l’espoir de vivre pour se sentir vivant.

Interview et extraits de la pièce :

Je n’ai pas envie de dire que cette pièce de théâtre est un aboutissement car ce bout de femme a du talent et d’autres voyages l’attendent. J’espère aussi que d’autres pièces et livres de sa plume nous attendent.

J’ai eu le privilège de voir cette pièce au théâtre des Riches-Claires à Bruxelles, jouée par Céline elle-même, mais aussi accompagnée d’une magnifique musicienne, Jennifer El Gamma, ajoutant du rythme à l’interprétation.

Si vous avez raté la pièce, il ne vous reste plus qu’à voyager par vous-même…

Written By

Anthropologue de formation, Madame Bougeotte alias Pauline, a décidé de se convertir à la communication web et peut-être un jour deviendra-t-elle une nomade de la toile internet ou même une nomade tout court. Sinon elle manie l’épée comme le prolongement de son bras, aime manger, pratique le didjeridoo, utilise une phablette trop grande pour sa petite main et accessoirement adore voyager, rencontrer et découvrir.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *