Ralentir pour mieux vivre dans ce monde qui s’emballe

Nous vivons dans un monde de fous, où tout va toujours plus vite, où il faut toujours en faire plus. Dans notre société, l’accélération est partout : l’information (un flux incessant de nouvelles), la communication (être connecté en permanence), le travail (en faire plus, en moins de temps), les relations sociales (proximité grâce aux réseaux sociaux), et les biens de consommation (choix pléthoriques). L’épuisement nous guette, car nous sommes saturés de sollicitations et d’informations. Nous avons tendance à faire passer le devoir avant le plaisir, le faire et l’avoir avant l’être.

Mais pourquoi se mettre une telle pression? Le titre de ce livre, Ralentir pour mieux vivre dans ce monde qui s’emballe, m’interpelle donc, et j’espère qu’il m’aidera à y voir plus clair, ou tout du moins, à répondre à certaines de mes questions.

Ce que nous dit la quatrième de couverture : Aujourd’hui, on nous présente comme une évidence que tout s’accélère. Toujours plus et toujours plus vite ! sont les maîtres mots de nos actions, de nos comportements et de nos achats. Notre société semble souffrir d’une frénésie qui la pousse à la rapidité, au zapping, à l’accumulation. Pourtant, la rapidité nous épuise, autant qu’elle use nos relations et notre environnement. Chacun doit retrouver son rythme propre qui donnera plus de sens à sa vie.

Je viens de refermer ce livre. Maintenant, c’est l’heure du bilan. Du lièvre qui bondit partout, stimulé par la curiosité, la nouveauté, les rencontres, les challenges, nous allons passer à la tortue qui aime prendre son temps. Les six chapitres que ce livre comporte vont nous y aider. Ils nous présentent les ‘gros problèmes’ dont nous pouvons souffrir, et tentent d’apporter des solutions simples et accessibles. Ce livre nous aide à calmer le jeu, à repenser notre rythme, sélectionner nos priorités, retrouver du plaisir, modifier notre consommation et alléger notre quotidien.

En fonction du problème qui nous concerne plus personnellement (quoique la lecture de toutes les approches peut nous donner aussi des idées), ce livre nous aide à trouver des solutions :

  1. Besoin de ralentir : ce chapitre donne des conseils pour dégager du temps pour soi, bien s’organiser, et propose des exercices de prise de conscience du temps pour mieux ralentir.
  2. Domptez votre frénésie : il faut arriver à se déconnecter un peu des réseaux sociaux, ralentir, et revenir à des plaisirs simples.
  3. Gardez l’essentiel : trouver son équilibre entre vie professionnelle et vie privée n’est pas simple. Essayons de savoir choisir ce qui nous fait vraiment plaisir, de reconnecter nos vrais besoins, et d’arriver à savoir ce qui est vraiment important.
  4. Lâchez votre perfectionnisme : le but ici est d’arriver à savoir dire non, savoir déléguer, et lâcher prise.
  5. Freinez vos excès : notre société d’abondance peut nous mener à un surpoids, et celui-ci peut nous empêcher de profiter pleinement de la vie. Reprenons conscience des sensations de faim et de satiété, en ralentissant, tout simplement.
  6. Allégez-vous : acheter rassure, car il faut ‘avoir’ pour exister. Débarrassons-nous de ce superflu pour gagner du temps, de l’argent, et alléger notre esprit.

De mon point de vue, ce livre m’a plus conscientisée sur mes défauts qu’il ne m’a aidée. Mais il m’a apporté quelques pistes intéressantes, que je tiens à creuser ! Quoiqu’il en soit, il est temps de lever le pied et de voir les choses différemment !

Ralentir pour mieux vivre dans ce monde qui s’emballe, de Laurence Roux-Fouillet, 288 p., 17,90 €, publié chez Ixelles éditions.

Tags from the story
Written By

Le monde est petit, c'est pourquoi j'ai décidé d'en faire le tour! Le voyage, c'est aussi à travers les films, les livres, le théâtre, la nourriture et les découvertes en tout genre. Curieuse de nature, j'ai un vif intérêt pour l'art et la culture. Je visite régulièrement des expositions, salles de théâtre et de cinéma en quête de découvertes. Avide de lecture et gourmande de nature (dans les deux sens du terme), tous les moyens sont bons pour m'évader!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *