Une renne à Stockholm

Il y a déjà quelques semaines, profitant d’une action de Ryanair (32 euros A/R), je suis partie retrouver Tess, une de mes meilleures amies, à Stockholm. J’avais déjà eu le plaisir d’y aller lors d’un citytrip éclair (de 36h) et j’y repartais donc avec hâte en me disant que cette fois-ci, j’aurais un peu plus de temps pour vraiment découvrir la ville.

Vendredi matin, le réveil me tire de mon sommeil assez tôt. Mon vol étant vers 9h, je devais partir à 6h de chez moi. Un peu plus de deux heures après mon décollage, je me retrouve sur le sol suédois à l’aéroport de Skavsta. On est encore loin de la capitale et je m’installe dans le bus qui me déposera à la gare centrale de Stockholm, où Tess m’attend. Le trajet est long et j’en profite pour regarder les alentours. Pas de tapis blanc ni même un flocon de neige à l’horizon, il fait trop doux pour la saison. Dommage mais au moins je n’aurai pas froid pendant mon séjour, grande frileuse que je suis. Les contours de la ville se dessinent au loin, je reconnais la géographie assez rocheuse de Stockholm. En attendant Tess qui, elle, arrive tout droit de Göteborg, je me perds dans la gare pour me retrouver dans un petit couloir devant ‘une oase de tranquillité’ où poussent des plantes sur le mur et où les voyageurs peuvent souffler un coup entre deux trajets. Je suis sous le charme de cette petite aire de repos lorsque j’entends (enfin) mon nom. Wooohoooo, vive les retrouvailles! Tess me présente d’ailleurs à la raison de son déménagement, Pär, un grand Suédois blond (logique non?) qu’elle a rencontré au Costa Rica et avec qui, depuis, c’est le grand amour.

1520824_10152147621421054_1545257059_n

Une fois les retrouvailles terminées, on prend le métro jusqu’aux abords de la ville, là où Pär vit. C’est d’ailleurs une chose bien curieuse que l’immobilier à Stockholm. Vous ne verrez nulle part des affiches ‘à louer’ ou ‘à vendre’ en ville, car ici cela n’existe pas. Si quelqu’un désire déménager, il doit trouver une autre personne avec qui il peut switcher. Ici, on s’échange les apparts. Cette situation devient dès lors dramatique pour toute nouvelle personne venant des quatre coins de la Suède (ou d’ailleurs) qui rechercherait un logement dans la capitale. Je me déleste de mon gros sac à dos et après quelques bablutages, on part faire du shopping ainsi qu’une belle balade. Direction ‘Slussen’, l’arrêt de métro qui nous dépose juste au début de la rue commerçante. J’adore le style nordique, cela me rappelle un peu Berlin sans être aussi alternatif. Je craque même direct sur un bonnet avec des oreilles de chat. On visite encore quelques autres magasins (dont H&M, of course) avant de s’attarder pour manger quelque chose. Un bon plat de pâtes plus tard, on termine notre tour de shopping et rentrons. Ce soir, on reste à la maison. Faut bien se reposer si l’on compte sortir le lendemain!

Samedi matin, pas de réveil pour moi. J’en profite pour me réveiller aux douces lueurs froides du soleil qui se lève en même temps que moi. La vie va au ralenti ici et il est passé 1h quand on se décide enfin à partir vers le centre. Pär nous dépose dans un autre quartier aujourd’hui, là ou les magasins de meubles design se mêlent à ceux des vêtements vintage. Un peu comme à Dansaert, à Bruxelles. On se balade, on flâne et on se prend un choco’chaud dans un bar que j’avais repéré en chemin.

J’adore l’ambiance qu’il y a chez Streets! Un grand feu de circulation trône à l’entrée et à l’intérieur il y a tout plein de brol qui traîne partout. Le petit plus de l’endroit : TOUT s’achète! Puis le sol est surélevé aux fenêtres et on peut s’y installer dans des fauteuils tout cosy. Réchauffées par le chocolat chaud, on continue notre balade en montant de plus en plus haut pour arriver à un des points culminants de la ville. Quelle vue imprenable ! D’ailleurs, c’est pas loin de là qu’on va manger. Hermans est super connu à Stockholm. 1. Parce qu’il y une superbe vue de Stockholm au-dessus de l’eau et 2. Parce que c’est un des meilleurs restos végétariens de la ville. Tess s’y connaît en ‘vegan food’, moi je suis novice. Il y a un grand buffet où l’on peut se servir à volonté de salades, de légumes ainsi que de petits plats mijotés. Finalement, je suis surprise par ces nouvelles saveurs et ça me fait plaisir de pouvoir manger autant de légumes! L’estomac bien plein, on se balade à travers Gamla Stan, qui est un peu la vieille ville de Stockholm. Plein de petites rues bien charmantes- dont Osterlangatan est la principale- remplies de magasins artisanaux. Impossible de rater les rennes taillés dans du bois, il y a en vraiment partout. Finalement, on décide de rentrer, il fait déjà bien noir alors qu’il n’est même pas 19h. On se repose un peu à l’appart avant de sortir au soir…

1546157_10152148065806054_469344732_n

Dimanche matin, on déjeune tous ensemble en se remémorant notre soirée d’hier. Après avoir bu un verre dans le bar d’un hôtel, assez alternatif-chic, on a passé le reste de la nuit au club ‘Solidariteit‘ (qui se trouve près d’une autre boîte très connue, le SPY Bar). Naturellement (et fallait bien s’y attendre) une fois rentrée, on ne peut qu’entendre la musique d’Avicii. Par contre, la chose à laquelle je ne m’attendais pas furent les tables de blackjack à l’étage. Ici, les gens peuvent parier et faire la fête en même temps. Truc de dingue!

Comme on est rentré assez tard, on se dit qu’on va se la couler douce et faire ce qu’on fait de mieux. Du shopping!! (oui oui, encore et encore). On commence par les Gallerian, un super grand shopping mall où se trouvent plus de 80 magasins. Puis, l’allée centrale est remplie de petits stands où l’on peut acheter de quoi prendre le fika (un peu le tea time suédois). J’avais déjà essayé les muffins géants mais cette fois-ci, je me laisse tenter par quelque chose de plus ‘national’. Le Saffransknut et le Kanelbulle, c’est juste trop bon! Après notre pause fika, on continue notre route shopping vers les galeries MOOD. C’est d’ailleurs ici qu’on mangera au soir, au Vigarda BBQ, un resto-burger aux allures de ferme avec des grands bocaux de légumes en saumures. J’esperais pouvoir manger un hamburger au renne, mais y en a pas à la carte. Du coup je me rabats sur le 24h porc, qui est une sorte d’effilochée de porc juste succulente! Je me régale! Notre journée shopping s’arrête ici et mon appétit pour les jours à venir aussi. On prend pour la dernière fois le métro pour retourner à l’appart afin de préparer ma valise, vu que je pars très très tôt le lendemain..

Tsjingeling Stockholm!

Tags from the story
,
Written By

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *