Restless

« Bien qu’en phase terminale d’un cancer, la jeune et jolie Annabel Cotton est animée d’un amour profond de la vie et de la nature. De son côté, Enoch Brae a cessé d’avoir envie de faire partie du monde depuis que ses parents sont tragiquement morts dans un accident. Lorsque ces deux êtres à part se rencontrent à un enterrement, ils se découvrent d’étonnants points communs. Pour Enoch, dont le meilleur ami se trouve être le fantôme d’un pilote de guerre kamikaze, et Annabel, qui voue une fascination à Charles Darwin et à la vie de toute créature, c’est le début d’une relation exceptionnelle. En apprenant la mort imminente d’Annabel, Enoch propose de l’aider à vivre ses derniers jours avec intensité, au point de défier le destin, les traditions et la mort elle-même. »

Restless est, somme toute, un très beau film presque dénué de fausse note.

Bien sûr, il n’est pas conseillé en période d’intense déprime ou de deuil frais, néanmoins il s’en dégage quelque chose de féérique et de poétique qui transporte sans jamais attrister. Le thème – plutôt sombre et mélancolique – est totalement contrebalancé par les ailes de l’amour naissant, respirant la jeunesse et la joie. Ainsi, si la mort, qui n’est jamais très loin, rôde durant tout le film autour de nos protagoniste, jamais elle ne nous enveloppe et nous jette dans ce pathos glacé et profond qu’elle provoque.

Malheureusement cette pirouette oxymoronique est d’être et tombe rapidement dans le romantique niaiseux, nous arrachant à la portée de ces jeunes adolescents qui flottent rapidement sur leur petit nuage. Intouchablesirrattrapables, on assiste alors à une histoire où l’identification devient impossible.

Mais enfin, cela met un peu de baume au coeur et nous offre une balade dans les méandres d’une jolie historiette basée sur le Carpe Diem qu’on ne prend pas toujours le temps de ravir au temps qui passe. Et puis, les acteurs (et surtout Mia, la révélation de l’année) sont tout bonnement charmants et lumineux!

Written By

I'm always curious about new things, I love learning and I'm a creative person. That means I need to use my creativity to feel good and happy. That's why I've created Culture Remains and my other website, Naïra.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *