Restos Japonais à Bruxelles

Depuis quelques années déjà, la cuisine japonaise est à la mode, c’est indéniable. Mais plus encore que la « cuisine japonaise », les européens sont devenus des fans en puissance de ce qu’ils appellent par simplicité « sushi » qui correspond en fait à l’ingurgitation de poissons crus, chose impensable pour nos vénérables grands-parents mais qui fait l’unanimité chez les amateurs de poissons et/ou de riz et chez les personnes préoccupées par leur poids. Car oui, le poisson cru ne contient aucune graisse ajoutée et le riz, par définition, est relativement peu gras. Toutefois, n’oublions pas que la cuisine japonaise ne se limite pas au poisson cru et, bien qu’elle soit un modèle sanitaire au point de vue alimentaire, elle n’est pas pour autant dépourvue de graisses, quand bien même ce ne sont pas des lipides saturés, il serait illusoire de croire que manger japonais fait maigrir (à moins de se nourrir exclusivement de pizzas, hamburgers, frites et chips le reste du temps).
Bref! Tout ça pour dire que faire du poisson cru à toutes les sauces est devenu un gagne-pain intéressant mais que, comme toute cuisine, il s’agit d’un art particulièrement complexe et qu’une fois nos papilles gustatives adaptées à de la bonne cuisine japonaise, il est parfois difficile de trouver un bon plan (cul…inaire) près de chez soi. Ainsi, je vous présente ici quelques restaurants japonais bruxellois préalablement testés.
Kamo
123 avenue des saisons – 1050 Ixelles

Elu meilleur chef asiatique 2009, Kamo reste le meilleur japonais de Bruxelles. Une carte courte mais efficace et diversifiée, des plats toujours soignés et originaux et un accueil irréprochable. Petit restaurant, il vous est vivement conseillé d’absolument réserver au préalable. Le prix du lunch est d’environ 15 euros, par contre, si vous y aller le soir et que vous aimez bien manger, prévoyez un bon budget.

Miyuki
68 boulevard Général Jacques – 1050 Ixelles

Soigné, calme et sympathique, le Miyuki vous offre un panel de plats impressionnant ainsi que des lunchs entre 12 et 17 euros et trois menus découverte oscillant entre 37 et 57 euros. Une cuisine à goûter.
Wasabi sushi lounge
fermé pour rénovation

Existant à Louise et à Stockel, ce restaurant est vraisemblablement en rénovation jusqu’à nouvel ordre. Une cuisine assez simple mais soignée et basée sur les désirs européens en matière de japonais avec une pointe de fusion, offrant ainsi en dessert d’étonnants makis sucrés contenant des produits comme de la pomme et du chocolat ou de la banane et  du massepain!
 
Isaka-ya 
123 chaussée de Vleurgat – 1000 Bruxelles

Très réputé pour ses bentos, l’Izaka-ya est littéralement bondé sur l’heure du midi. Offrant tous les jours un bento spécial en nombre limité, il vous faut absolument arriver entre 12h et 12h30 si vous voulez avoir la possibilité de le tester. Sinon, rassurez-vous, il reste moult différents bentos ou plats sur la carte! Généralement très fréquenté par les japonais, la cuisine est bonne. Nous avons toutefois dénoté une baisse de régime mais peut-être est-ce seulement dû au stress du rush de midi…
2 rue Simonis – 1060 Saint-Gilles

Rien d’original ou de succulent ici mais le Sakura a l’avantage d’offrir 5 lunchs à base de poisson cru (saumon/thon) en semaine et un buffet à volonté le dimanche midi à seulement 20 euros. Si c’est un bonheur pour le porte-feuille des bons mangeurs, ne vous attendez pas à une révélation, toutefois, la cuisine est généralement correcte, sans plus.
 
Mitsui
86 rue de Prévot -1050 Ixelles

Le Mitsui est surtout réputé pour ses menus Teppan-Yaki et la possibilité de manger face au cuisinier sur une sorte de table ronde. Rien que le spectacle vaut le déplacement! En ce qui concerne la nourriture, celle-ci est originale et agréable pour le Teppan-Yaki. Cependant, si vous y aller pour le poisson cru, le choix est large mais ne vous attendez pas à de la fine cuisine non plus.
57-59 chaussée de Charleroi – 1060 Saint-Gilles
88 rue de l’Eglise – 1150 Woluwe Saint-Pierre
196 rue Belliard – 1040 Etterbeek

Nouveau restaurant de sushi, très lounge et ayant l’avantage d’offrir la possibilité de manger sur place, de se faire livrer et à emporter et de cuisiner presqu’exclusivement des sushis. Quelques pointes de fusion sont à noter, une originalité sympathique, un très large choix et des prix démocratiques. En outre, le poisson n’est pas trop froid, ce qui est rare dans ce genre de restaurant.
 
74 boulevard Anspach – 1000 Bruxelles

Anata est loin d’être un bon japonais mais il reste correct. Teppan-Yaki, plats japonais et poissons crus, vous pouvez tout avoir et vous avez l’incontestable avantage d’être en ville. Prix et accueil corrects, cela reste intéressant lorsque vous êtes pressés ou que vous avez prévus d’aller à la séance de 22h au cinéma.

Dozo-Sintori
29 chaussée de Charleroi – 1060 Saint-Gilles.

Sympathique, sans plus. Poisson un peu trop froid, service un peu trop lent. Presqu’à éviter.

D’autres sont, bien sûr, à tester. Toutefois, le meilleur conseil que je puisse encore vous donner si vous ne trouvez pas sushis à vos papilles, c’est de les faire vous-mêmes! Il existe maintenant de nombreux sites et livres sur le sujet. Il suffit d’un peu d’application et… beaucoup de temps (ou pas mais ça donne ça)!

Tags from the story
Written By

I'm always curious about new things, I love learning and I'm a creative person. That means I need to use my creativity to feel good and happy. That's why I've created Culture Remains and my other website, Naïra.

2 Comments

  • J’aurai aussi conseillé Kokuban (rue vilain XIII, près des étangs d’Ixelles) : très bon et un trio de glaces (thé vert et sésame noir et blanc) à tomber !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *