Réveveillez-moi!

Toutes les semaines à la radio, Jean-Luc Fonck raconte ses rêves imaginaires. C’est un concentré de ces oniriques chroniques que vous découvrirez sur la scène du TTO. Accompagné de son seyant peignoir et de personnages virtuels, Josiane Tabasco et Culotte François pour ne citer qu’eux, Jean-Luc Fonck emmène son public on ne sait trop où mais en tout cas totalement ailleurs. Le mot délire, trop souvent galvaudé dans les descriptions de pièces drôles, prend ici tout son sens ou plus exactement son non sens. Ce type est fou. Et nous, nous sommes fous de lui.

Haaaaaaa ! Je dois bien avouer que c’était un des spectacles que j’attendais avec le plus d’impatience. Tous les mardis (ou presque) j’écoute la chronique de Jean-Luc Fonck à la radio, et à chaque fois je me marre. Alors c’était clairement avec beaucoup d’envie que je voulais voir ce que ça donnait sur scène. Hé bien, je n’ai pas du tout été déçu !

Jean-Luc arrive sur scène, en peignoir, slash/chaussettes et jambières au tibia. Bah oui, il sort du lit, puisque c’est un spectacle sur ses rêves. Sur la scène, un décor avec plein de “quelqu’un”, comme il le dit si bien. Une boîte d’ananas ? Ananas Mouskouri ! Une boîte de pêche ? Michel Delpech ! Des poissons dans une bassine ? Mireille Maatje qui fricotte avec Joe Bassin ! Le tout sans oublier le Bi-Fi pour aller sur internet. Évidemment il y’en a encore plein d’autres, mais ça à vous de les rencontrer.

Au-delà du décor, il y a les rêves, sorte de délire complet du maître à chanter de Stellla, qui s’en va dans des mondes complètement barrés. Adeptes des jeux de mots des plus aux moins pourris, vous allez adorer. Pour les autres je vous conseille de vous accrocher !

Avant chaque rêve son compère Christian diffuse une musique en lien avec le rêve qui va être conté. Ni le public ni même Jean-Luc Fonck ne connaissent ce qui va être diffusé. “C’est plus drôle pour moi aussi”, avoue le comédien/chanteur/humoriste/Belge. La personne du public qui trouve le lien, le titre et l’interprète de la chanson reçoit un lot, avec entre autres un paquet de Mars Lavoine ou le coffret de David Brownie. (entendez par là que vous recevez des Mars et des Brownies)

Et puis il y a aussi les chansons, des titres mondiaux comme “Les tortues aboient, la carapace” ou “I prefer chanter in French”, interprétés avec toujours autant d’humour.

Étant donné que Jean-Luc Fonck a écrit un grand nombre de rêves pour la radio, il ne les présente pas tous sur scène le même soir. Ce qui fait que vous pourriez bien voir un tout autre spectacle si vous y allez plusieurs fois. Moi je vous le dis, j’y retournerai, c’est certain.

Ce spectacle c’est deux heures de rire, de bonne humeur, de belgitude, de folie et d’intelligence d’esprit. Bref que du génial !

A noter : le spectacle du 24/09 sera au profit de Cap 48.
Du 11/09 au 28/09 au Théâtre de la Toison d’Or, 396-398 Galeries de la Toison d’Or, 1050 Bruxelles.
Prix : 22€ Adultes et 10€ Étudiant.

Plus d’infos sur le site du TTO

Yan Weber

Tags from the story
Written By

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *