Robin est de retour !

Vous vous souvenez de Robin? Ce brave Robin ! Non, je ne vous parle pas de l’acolyte de Batman mais bien de ce héros moyenâgeux anglais que nous connaissons tous soit sous les traits d’un Renard (merci Disney) soit sous les traits du charmant Kevin Costner. Un héros qui, bien qu’aussi retrouvé sous la plume d’Adam de la Halle, n’en reste pas moins l’une des grandes figures médiévales emblématiques de l’Angleterre.

Robin qui fait sa propre justice parce que celle en vigueur lui paraît injuste. Robin qui tente de venir en aide aux plus démunis, happés par l’univers cruel et sans scrupule des grands de ce monde.

A me lire, on pourrait croire que je parle de la société d’aujourd’hui. C’est même quelque peu effrayant de se dire qu’elle n’a que si peu changé depuis le Moyen Âge… Car oui, le monde tourne en rond et répète invariablement ses erreurs et c’est la raison pour laquelle, que ce soit au travers de Renart, Thijl Ulenspiegel, Arsène Lupin, Louis Mandrin, Zorro, Robin et tous leurs comparses, le banditisme social n’a certainement pas dit son dernier mot (bien qu’actuellement il semblerait que les justiciers – les vrais, les forts, ceux qui portent des collants – aient un peu plus la cote).

Cette profusion de super-héros et l’engouement qu’ils suscitent, une forme de propagande anti-criminalité et une tentative de nous faire croire que le monde est tellement « dark » que seul un surhomme peut venir à bout des crimes qui y sont commis? Qui sait…? Mais qu’importe ! Même si les hommes en collants sont au top, les justiciers de tous les jours n’en sont pas moins mis à l’honneur. Entre les biopics et les séries, il y a aussi… les ONG ! Eh oui, elles aussi luttent contre les injustices sociales, politiques et économiques. Et bien qu’elles restent généralement dans le domaine de la légalité, elles n’en sont pas moins, à leur manière, des justiciers qui se battent pour un monde un peu plus équitable.

Des ASBL pour la paix, la solidarité, la justice, l’équité en Belgique, il y en a plein: Entre Agir pour la Paix, la Coordination Nationale d’Action pour la Paix et la Démocratie, Quinoa, le CNCD-11.11.11, la Commission Justice et Paix, Oxfam et leurs consœurs, on a l’embarras du choix… Des associations qui se ressemblent et se soutiennent mais aussi qui ont chacune leurs projets et leurs campagnes.

Des campagnes comme celle qu’Oxfam, qu’on ne connaît que trop bien, vient justement de lancer et qui s’appelle très ironiquement « La taxe Robin des bois ».

L’idée? « Une taxe de 0,1% sur les actions et obligations et de 0,01% sur les produits dérivés, qui devrait rapporter environ 35 milliards d’euros par an tout en décourageant les excès spéculatifs de la finance. « 

Pourquoi? Idéalement pour Oxfam, cet argent servirait à lutter contre la pauvreté dans les pays en développement, contre les changements climatiques et financerait des projets sociaux et de relance de l’emploi au niveau national.

Comment? En arrivant à déposer sur la table des négociations une telle proposition.

Votre rôle? Signer la pétition « Robin Hood » pour arriver au million de signatures !

478857_10150910647063330_974116214_o

Tags from the story
Written By

I'm always curious about new things, I love learning and I'm a creative person. That means I need to use my creativity to feel good and happy. That's why I've created Culture Remains and my other website, Naïra.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *