Robots au cinéma

Outre sa place en littérature de science-fiction, le robot est fort prisé au cinéma. Cet intérêt pour la créature artificielle a contribué à répandre et à vulgariser le thème de la robotique. Le premier robot célèbre du cinéma est Maria dans Metropolis de Fritz Lang. Dans ce film révolutionnaire de 1927, le robot est conçu pour exhorter les ouvriers à la révolte.
Bien qu’utilisé dans les feuilletons appelés serials durant les années 40 et 50, le robot n’obtient à nouveau un rôle intéressant – comme garde du corps – qu’en 1951 dans The Day the Earth Stood Still de Robert Wise. On retrouvera un robot extraterrestre en 1953 dans Robot Monster et un robot télépathe dans Maître du monde en 1954. Apparaît peu après Robby le Robot, le plus célèbre robot du septième art, incapable de s’attaquer à l’homme, comme le formule Asimov, dans Forbidden Planet (1956) et The Invisible Boy (1957). En 1957, on remarque aussi un monstre mécanique dans Prisonnières des Martiens et le robot le plus grand de l’histoire du cinéma dans Kronos.
Dans les années 60, apparaît un robot dans la série Lost in Space, mais le film le plus marquant de cette décennie reste 2001. A Space Odyssey. Dans Westworld (Mondwest), film de 73, sont conçus des robots humanoïdes dans le but de peupler un parc d’attraction ; The Stepford Wives est adapté en 75; en 76 Génération Proteus franchit le pas de la procréation entre robot et humain et enfin, en 1977 parait Star Wars avec les illustres robots R2-D2 et C-3PO. Les années 70 se terminent sur Alien (1979) mettant en scène un androïde et The Black Hole avec le robot V.I.N.CENT.

Les robots abondent pendant les années 80 : en 1980 est produit Le Roi et l’Oiseau contenant un gigantesque automate et Saturn 3 avec un robot dangeurex du nom d’Hector.  En 81, deux robots amoureux prennent la fuite dans Heartbeeps. En 82 commence la série Knight Rider (K2000) avec la voiture dotée d’intelligence artificielle Kitt. La même année est produit Blade Runner, adaptation cinématographique du roman de Dick Do Androids Dream of Electric Sheep? Les films Android et D.A.R.Y.L. en 83 mettent eux aussi en scène des robots androïdes et en 84 apparaît Terminator et son robot humanoïde couvert de peau humaine ainsi que Runaway et ses « déviants », robots déréglés ; Le thème du cyborg apparaît dans Robocop en 87 – ainsi que Robocop 2 en 1990 et Robocop 3 en 1993 –, dans Cyborg en 88 et dans Roboforce en 89. En outre, en 1986 apparait Short Circuit et sa suite en 1988 avec le robot Johnny 5.

Les années 90 voient aussi arriver Bill and Ted’s Bogus Journey en 1991 où deux hommes sont tués par leurs sosies robots. ainsi que Eve of Destruction avec un robot féminin militaire. Un programme d’entrainement pour les policiers gagne le monde réel dans Virtuosity en 1996. Des robots sillonnent le film Matrix en 1999 et une adaptation de la nouvelle d’Asimov, Bicentennial Man, est produite par Chris Columbus.

En 2001, Steven Spielberg produit le film A.I. adapté d’une nouvelle d’Aldiss où les hommes vivent avec des « mécas », robots à tout faire ; en 2003 parait Terminator 3 ; en 2004 parait le dessin animé Robots ainsi que Sky Captain and the World of Tomorrow; en 2005, le film I, Robot librement inspiré des nouvelles d’Asimov ainsi que The Hitchhiker’s Guide to the Galaxy adaptation du premier tome de la saga éponyme de Douglas Adams; en 2007 Transformers avec les autobots et decepticons et en 2008 Wall-E, le robot de Pixar. Notons aussi le robot de Iron Man (2008 et 2010),  Astroboy (2009) et Clones (2009)…

Cette liste déjà longue mais pourtant succinte de films à voir, nous présente un aperçu de l’intérêt porté aux robots et se trouve être un indice plutôt parlant de l’impact culturel qu’à la machine, en constante évolution, sur l’homme. Attendons de voir ce que 2011 nous offrira..

Tags from the story
Written By

I'm always curious about new things, I love learning and I'm a creative person. That means I need to use my creativity to feel good and happy. That's why I've created Culture Remains and my other website, Naïra.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *