Romanes make Pipole too!

Une fois n’est pas coutume, Naïra et LaCombine se sont réunis pour interviewer les profs de romanes les plus pipoles! Quelques questions des plus épineuses leur furent posées afin de révéler leur vraie personnalité d’étoile montante. Ainsi, nous vous proposons de vous faire part de leurs réponses à raison d’une par semaine! (Ou peut-être avons-nous rédigés tout cela nous-mêmes devant une bière dans un café…  Quoi qu’il en soit, espérons que personne – professeur ou élève – ne prendra mal ce que nous avons (presque fidèlement) retranscrit ici.) Voici donc, pour votre plus grand plaisir, la première question:

Pourquoi la poule traverse-t-elle la rue ?

– M. Ardoisier : Ah mais votre question est intéressante très cher ! À mon humble avis, si la poule vient à traverser la rue, c’est forcément pour aller à l’opéra ! D’ailleurs justement je crois que j’ai vu une poule jeudi dernier en allant voir Giulio Cesare in Egitto de George Frideric Haendel à la Monnaie. Ou alors c’était Mme Delaligne ?

– Mme Coinberceau : Tu sais, je pense qu’elle devait s’enfuir de ma cuisine, car contrairement à ce qu’on pourrait croire, je suis une piètre cuisinière… C’est pas parce que je parle de cuisine à tous mes cours qu’il faut croire que je suis une Despérette Housewaïve !!

– M. Davara : D’abord faudrait savoir si elle l’a vraiment traversée cette foutue route ! Parce que vous voyez, en posant la question, vous postulez qu’elle l’a traversée. Mais en êtes-vous sûrs ? En fin bon, disons que oui, ce volatile stupide a traversé la route. Mais franchement, vous croyez pas qu’on s’en fout du pourquoi et du comment ? Je donne un cours de grammaire, pas un cours de psychologie des gallinacés !

– Mme Jackson et Pilate : Et ben tou vois, yé pense qu’elle voulé allé dé l’autrrre cotè !

– Mme Licenciée : Voyez-vous, je pense que Suétone a abordé le sujet dans sa Vie d’Auguste et en a conclu que ce présage, funeste s’il en est, annonce une guerre thermonucléaire !

Written By

I'm always curious about new things, I love learning and I'm a creative person. That means I need to use my creativity to feel good and happy. That's why I've created Culture Remains and my other website, Naïra.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *