Saviez-vous que le vin n’est souvent pas vegan ?

Le vin vegan a cette parcularité qu’il évite l’étape dite du collage, servant à clarifier et à stabiliser le vin, à partir de colles souvent fabriquées à partir de matières organiques : gélatines faites à partir restes de porc, de bovin ou de poisson, caséines provenant du lait lait. S’il existe aussi des colles minérales ou de synthèse, pour l’auteure, cette étape, dispensable, dénature le vin, l’altère, ce qui lui fait préférer les vins naturels et sans collage. Experte en œnologie, Claire Brachet a créé Double V, une entreprise avec laquelle elle initie les amateurs, mais aussi les professionnels, à l’univers de la cuisine végétale et aux accords mets-vins.

Le guide promeut donc les vins 100 % raisins, sans produits phytosanitaires, faisant la part belle aux levures indigènes, avec peu de souffre (ou sans), qui sont de plus en plus nombreux ces dernières années. Outre le vin bio, qui le premier a rejeté une partie des traitements chimiques de la vigne, on en apprend plus sur le vin biodynamique, qui pousse la démarche plus loin, cherchant à augmenter l’harmonie dans l’environnement de la vigne, mais aussi sur le vin naturel qui se passe de tous les produits de synthèse, dont les vendanges sont manuelles et qui veille à laisser le vin se développer le plus naturellement possible, de la façon la moins standardisée possible, en limitant les interventions.

Il existe également des vins labellisés vegan, actuellement par trois labels différents : le V vert européen, Vegan de la Vegan Society et l’italien Qualità Vegetariana. Claire Brachet souligne que, en mars 2017, à peine une douzaine de vins français sont certifiés par l’un de ces labels, ce qui montre bien qu’il reste du chemin à faire avant de trouver facilement une bouteille vegan dans le commerce. Heureusement, en attendant, la plupart des vins naturels feront l’affaire (à part ceux qui utilisent un cheval pour travailler la terre ?)

Dans ce livre, vous découvrirez une série de conseils sur les accords mets-vins très utiles alors que la majorité des livres qui traitent de cette question se focalisent sur les viandes et poissons, ainsi qu’un guide des cépages, en décrivant les caractéristiques et proposant des idées de légumes, fruits et épices pour des accords raccords. Vous découvrirez aussi cinquante domaines français, autant de coups de cœur choisis pour la qualité de leurs vins et du travail qu’ils réalisent, animés par de philosophies généreuses.

Guide Brachet des vins vegan et vegetaliens, de Claire Brachet, Éditions La Plage, 2017, 192 p., 15 €. ISBN : 9782842215477.

Tags from the story
Written By

Je n'aime pas parler de moi. Ce qui ne devrait pas être un problème vu que c'est peu probable que vous vouliez lire sur ce sujet. Par contre, j'aime bien écrire sur tout ce qui suscite ma curiosité, m'amuse ou m'interpelle. Parfois aussi les trucs que j'aime pas, pour vous mettre en garde, ou vous effrayer. Dur à dire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *