Schipluiden – les Pays-Bas: le restaurant bio De Herdershof

Nous voilà donc dans le petit village de Schipluiden, parfaitement situé le long d’un canal entre Rotterdam et Delft. Vous ne pourriez pas trouver un lieu plus romantique: vue sur les champs, cycliques et petites maisons adorables. Un charmant cliché hollandais, en somme. Vous pourriez passer devant une église et ne même pas le remarquer mais en fait, si vous vous rapprochez, tadaa, c’est un restaurant.

Appartenant à un ancien camionneur devenu un amoureux de la nourriture bio, tous les produits sont, bien sûr, du terroir et saisonniers. Un restaurant totalement adapté pour les végétariens.

Bon, le prix est un peu plus élevé (plat principal à 18-19 euros) que la plupart des restaurants néerlandais mais au moins vus savez exactement pour quoi vous payez. Des légumes qui viennent de son propre jardin? C’est du luxe, n’est-ce pas? En effet, ce qui devrait être normal est, de nos jours, un privilège. Les légumes ont bon gout ou plutôt ils ont du gout, pas comme ces tomates insipides auxquelles nous sommes tristement habitués…

Du coup, la manière dont nos légumes sont préparés est simple mais « lekker » (délicieuse en néerlandais). Peu ou pas d’herbe, juste le pure gout du légume racine, c’est à prendre ou à laisser.

Nous avons eu droit à une purée de panais extrêmement douce recouverte d’un chausson aux salsifis espagnols et autour un échantillon de quelques douceurs : croquette aux carottes, muffin à la pomme de terre, patate douce rôtie et salade de carottes et céleri accompagnée de noix.

Comme dessert, vous pouvez choisir un « karnemelk hangop » à base de lait battu égoutté, il a une texture crémeuse parfaite. Sinon, la tarte poire-amande aux bords agréablement caramélisés vaut le détour.

restaurant-schipluiden-de-herdershof-review-opinion--6-

Un endroit très intéressant où je retournerais volontiers en été pour voir quels changements sont au menu.

Un détail toutefois : l’église était fermée et transformée en une salle de conférence offrant des conférences « new age » qui m’ont laissée dubitative (je suis un peu trop rationaliste pour les trucs qui parlent de l’impact de la physique quantique dans les relations etc.) et ça aurait été bien mieux s’ils supprimaient cet aspect du lieu pour rester sur sa partie « nourriture et écologie ».

Tags from the story
Written By

Wrote about restaurants & travels

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *