Se motiver pour le sport en hiver !

Comme nous, vous essayez d’avoir de bonnes habitudes mais voilà : les fêtes approchent. Alors si vous pensez que les repas de famille auront raison de votre corps ultra fit (ou presque), pourquoi ne pas prendre dès maintenant les résolutions qui s’imposent ?

Arrêter avec les fausses excuses

« Il fait trop froid », « Il fait nuit trop tôt » ou « Je n’ai pas le temps » forment le trio gagnant des excuses les plus utilisées durant la période hivernale. Soyons réalistes, c’est voir le verre à moitié vide plutôt qu’à moitié plein. Pourquoi ne pas se vêtir un peu plus chaudement ou se réserver une plage horaire dédiée à une activité ? Il n’appartient qu’à vous de garder la forme.

Si vous souhaitez réellement avoir une bonne condition physique, l’important est de ne pas se décourager. De nombreux équipementiers font des promotions pour la fin de l’année ou déstockent leur collections, ce qui est un bon plan pour débuter toute activité physique. Puis pour celles et ceux qui n’ont pas envie d’aller courir dehors, il y a toujours la possibilité de faire du sport en salle. Si vous n’êtes pas très fan des salles de musculation, ce n’est pas trop grave. Au début, une remise en forme sera peut-être nécessaire. Faire du cardio et des exercices de gym simples chez soi (assouplissement, étirements,…) pour mettre en route la machine vont vous permettre de reprendre petit à petit la main sur vos capacités.

Se fixer un objectif

De jour en jour,  vous ressentez la motivation s’en aller peu à peu ? Fixez-vous des objectifs ! Vous pourrez cibler vos efforts sur le court, le long voir le très long terme. Cela vous permettra d’avoir un suivi de votre progression, ce qui sera gratifiant, surtout si vous partez de zéro. Néanmoins, les objectifs doivent être réalisables. En voici quelques-uns, non exhaustifs :

  • Être plus rapide, plus explosif(ve)
  • Gagner en agilité, en coordination, en concentration, en endurance,…
  • Se dépasser
  • Avoir la fierté d’une activité régulière.
  • Perdre du poids, retrouver la forme, gagner en tonicité,…

C’est un long chemin nécessaire pour être en bonne santé et à tout âge.

En effet, pour indication, selon l’Organisation Mondiale de la Santé, il ne faut que 30 minutes d’exercice physique d’intensité modérée cinq jours par semaine pour améliorer son état de santé et rester en formeDes activités comme porter les courses, promener son chien ou prendre l’escalier plutôt que l’ascenseur sont déjà le début d’un effort.

Faire du sport en groupe

Si vous n’arrivez pas à vous chauffer tout seul, ne perdez pas de vue qu’on a tous des amis ou des connaissances avec qui faire du sport. C’est plus agréable et ça paraît plus facile lorsqu’on est à plusieurs. Ainsi, vous pourrez aller avec entrain à la salle ou au club, courir dans les bois ou faire du yoga. Et c’est bien une chose qui n’a pas de limites : vous pouvez faire du sport avec autant d’ami(e)s que vous le souhaitez !

Vous n’avez pas d’amis qui veut faire du sport ? Ne vous arrêtez surtout pas à ça ! C’est le moment pour vous de faire connaissance avec de nouvelles personnes. Pourquoi ne pas prendre exemple sur Laurianne, que nous avions rencontrée il y a quelques temps et aller à l’un de ces nouveaux événements de rencontre ? Il s’agit de sortir de sa zone de confort et de s’extérioriser et ça ne peut que vous être bénéfique.

Prendre du temps pour soi

La période de sport ne devrait pas être une contrainte mais un plaisir.

Souvenez-vous de ce que vous faisiez avec l’école ou en dehors. Peut-être aviez vous abandonné pour de mauvaises raisons la pratique d’un art martial ? Peut-être faisiez-vous du tennis mais les contraintes horaires que vous aviez à l’époque vous ont poussé à arrêter ? Soyez originaux, osez essayer de faire ces activités dont vous n’avez jamais franchi le pas. L’idée est de faire quelque chose qui vous fait bouger et qui vous donne l’envie d’y revenir ! D’ailleurs, notre article « Comment se réconcilier avec le sport » peut vous donner des pistes à ce propos.

Au final, la seule chose qui importe est de s’y tenir. Si vous atteignez vos objectifs sur le mois, offrez-vous une récompense. Cela peut aller des nouvelles chaussures trop tendance vues en magasin à se donner droit à son dessert préféré (nous, on craque pour les biscuits au beurre de cacahuètes d’Aline).

Tout cela fait partie d’un ensemble d’habitudes à se fixer en accord avec soi-même. Vous seuls êtes les responsables privilégiés du temps que vous vous accordez.

Faire une bonne playlist

Il a été prouvé que bouger en rythme permet d’améliorer les performances physiques. En réduisant les efforts et les sensations désagréables (fatigue, monotonie, douleur), la musique peut aider à faire un effort supplémentaire, réduire le stress ou faciliter la concentration sur son objectif.

Pour cela, il n’est pas nécessaire que les chansons aient un tempo élevé. Ils faut qu’elles accompagnent le rythme de votre effort. Un beat entre 120 et 145 BPM va être conseillé pour courir sur de longues distances. Plus bas, le faible tempo aura tendance à ralentir votre rythme cardiaque, ce qui est important pour apprendre de nouveaux mouvements par exemple.

Organiser sa playlist dans un bon ordre, de façon à ce qu’il y a ait un flux positif peut aussi influencer une session d’entraînement. Néanmoins, il faudra veiller à ne pas associer une musique à une situation triste ou douloureuse, ce qui serait contre-productif.

Enfin, écouter de la musique sur son smartphone est à double tranchant. En effet, si vous avez tendance à écrire des textos ou papoter au téléphone, vous perdez en attention et êtes moins attentif à votre équilibre. Le risque de blessure ou de chute est plus important. On vous aura prévenus !

Sur ces bonnes paroles, on espère que vous êtes gonflés à bloc. Alors, (s)portez-vous bien !  Et n’oubliez pas de vous reposer entre chaque séance, la récupération est une des clés de la réussite !

Written By

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.