Serial (Killer) – (sipiésou)ter

Poursuivons avec…Cold Case: Affaires criminelles non résolues rouvertes pour cause de nouveaux éléments. Cela nous fait voyager sur pratiquement tout un siècle. Pour les crimes, il n’y a jamais prescription – Dura Lex, sed Lex – et cela se vérifie dans Cold Case.

Nous aimons les nombreux retours en arrières; la découverte d’une autre époque et de ses propres modes de pensée à travers une série policière; la jeune blonde mystérieuse, Lili Rush; la manière dont est agencée la série, l’insistance sur la psychologie des suspects et l’utilisation rigoureuse de musiques datant de l’année de la mort tout au long de l’épisode. Bien sûr, on pourrait objecter que, comme pour de nombreuses séries policières, Cold Case suit un schéma très précis ne l’abandonnant presque jamais et qu’elle ne fait pas dans le « psychologique » mais dans le « larmoyant »…

Quoi qu’il en soit, cela reste une question d’affinités!

Tags from the story
Written By

I'm always curious about new things, I love learning and I'm a creative person. That means I need to use my creativity to feel good and happy. That's why I've created Culture Remains and my other website, Naïra.

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *