Sigur Rós – Brennisteinn

Terre de glace où le feu couve, l’Islande ne cesse de produire des artistes hors norme. Parmi eux, il y a bien entendu l’inclassable et néanmoins merveilleuse chanteuse Björk, ou encore le désormais octuor Of Monsters and Men qui, souvenez-vous, l’an dernier nous avait gratifié de leur entêtant « Little Talks ». Mais aujourd’hui, c’est plutôt le groupe Sigur Rós que je souhaiterais par le biais de cette bafouille placer sous le feu des projecteurs.

 

Prélude à leur prochain et septième album studio, intitulé « Kveikur » et annoncé pour la mi-juin, un EP est d’ores et déjà disponible. Après avoir déboursé la modique somme de 3 dollars, il vous sera en effet possible de découvrir le fabuleux « Brennisteinn » ainsi que les deux b-sides l’accompagnant.

Autant l’écrire d’emblée, « Brennisteinn » est un titre e-x-c-e-p-t-i-o-n-n-e-l. Et là, je reste encore tout à fait objectif… A l’image d’un pays où les volcans côtoient les glaciers, cette première piste dévoilée cultive le paradoxe. On y retrouve la pulsation guerrière d’une batterie, une inquiétante sinon puissante discordance électrique, mais aussi le chant éthéré et le jeu sensible d’archet propres à Sigur Rós. Plus qu’un morceau, c’est véritablement une aventure à laquelle nous convie ici le trio… Une écoute qui n’est donc pas sans risque, vous voilà prévenu!

Le clip vidéo qui vient illustrer le titre est à mon sens d’une rare qualité visuelle. Il faut dire que son réalisateur, Andrew Thomas Huang, n’en est pas à son premier coup d’essai… Il avait notamment collaboré en 2012 avec Björk sur le clip de « Mutual Core ». Pour ceux et celles
qui s’interrogeraient sur la signification de cette couleur jaune emblématique dans la vidéo, il faut savoir que le soufre se traduit par brennisteinn en islandais.

 

Les deux b-sides, livrés en exclusivité sur cet EP, viennent terminer le voyage sans vraiment le clôturer. Mystérieux, inspirants, terriblement savoureux…

 

Il me tarde de pouvoir explorer dans son entièreté ce « Kveikur » (N. D. T. : amorçage), si prometteur !

 

Plus d’infos sur Brennisteinn ou sur Andrew Thomas Huang.

Written By

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *