Sirocco: Surprenantes saveurs des confins de l’Orient

La cuisine orientale est sans conteste ma cuisine préférée. Parlez-moi de mezze, de shawarmas, de laktes,… et je ne tiens plus en place! J’adore ses saveurs chaudes et inspirantes, ses épices et herbes douces, rafraîchissantes, enveloppantes et un brin piquantes. Je trouve qu’il y a dans cette cuisine une notion de générosité et de partage assez fabuleuses qu’on ne retrouve pas ailleurs. Rien de tel qu’un plat bien authentique cuisiné par les vrais initiés. Mais si on pouvait s’en inspirer avec des produits et techniques d’ici?

Soyons honnêtes, c’est la couverture de Sirocco qui m’a d’abord attirée: un tourbillon de couleurs mauve, jaune, bleu, rouge, orange, rose et vert, ces deux dernières en surbrillance, emportées par ce vent sec et chaud, parfois suffocant, soufflant d’est en ouest, comme une invitation au voyage.

sirocco3

Le contenu? A la hauteur des promesses de son auteur, Sabrina Ghayour. Chef, professeur de cuisine, elle intervient régulièrement dans des émissions culinaires de la BBC et écrit des articles pour de grands journaux comme The Times ou The Independent. Dans la lignée de son premier recueil de recettes Persiana (dont la couverture était magnifique aussi), qui lui avait rapporté de nombreux prix en 2014 et 2015, elle nous emmène une nouvelle fois aux confins de l’Orient pour déguster une cuisine riche en saveurs et en épices.

Au programme : de sublimes petits déjeuners et brunchs (brioche perdue à la cardamome), de doux délices à partager (gambas au tamarin et au miel), de splendides salades (salade de melon à la feta, au basilic grec et aux graines de courge), d’éblouissants plats principaux (ragoût de lentilles persan) et d’irrésistibles gâteaux et douceurs (scones aux dattes, à l’orange et à la cannelle). Oui, les adjectifs des catagories sont indiqués tels que repris dans le recueil, mais ce n’est que justice, car, pour en avoir testé plus d’une, les recettes sont excellentes! Et que dire des photos de présentation? Miam!

sirocco2

Le plus, c’est que Sabrina Ghayour ne se prend pas la tête et revendique la simplicité. Elle le dit elle-même: ses plats s’inspirent des saveurs orientales, sans être pour autant des plats typiques, car elle travaille à partir de produits frais, de techniques et d’influences occidentales; un lien Orient-Occident, en quelque sorte. Elle invite ses lecteurs à cusiner des ingrédients simples et faciles à trouver. Pas besoin d’acheter THE épice, d’avoir tous les ingrédients nécessaires pour préparer sa recette, de suivre le grammage à la lettre: on adapte comme on veut, on fait avec ce que l’on a chez soi, et c’est très bien comme ça!

Sirocco, Sabrina Ghayour, éditions Hachette, 240p., 22.50€

Tags from the story
Written By

Coordinatrice éditoriale pour Culture Remains, j'use aussi de temps à autres de ma plume. Culturellement plutôt classique, je reste toujours ouverte à d'autres horizons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *