Sophie Krebs – Nos pleines lunes

« Dehors il pleut des cordes. Des cordes mais sans nœuds. C’est heureux parce que moi j’aime pas les nœuds. C’est pas comme Lolita. Lolita elle s’en met plein les cheveux. Des à pinces, des violets, des à carreaux. L’autre jour elle a même dit qu’elle aimait les à petits pois. Moi les petits pois c’est le jeudi. J’en prends plein parce que moi aussi j’aime bien les petits pois. » Deux êtres très attachants, emplis d’amour et de poésie… Une intrigue à démêler dont les rebondissements n’ont pas fini de vous surprendre… Une mosaïque à reconstituer, faite d’instants passés et présents, heureux ou douloureux, mais toujours baignés d’amour, de persévérance et d’espoir… »

Au début, Lucas dérange, comme tous ceux de son « espèce ». Au départ, on se sent mal à l’aise, maladroit, mal à gauche, même si on n’est qu’un simple lecteur et que d’implications, il n’y en a pas.

Petit à petit, on s’attache, on s’emmêle, on s’implique. Le malaise se dissipe comme un mauvais rêve, la curiosité s’accentue, la tension s’installe. Lolita, qui n’était qu’un nom collé aux lèvres de Lucas, s’étoffe et Laetitia, solitaire et tourmentée, s’affirme…

Pour un premier roman, Sophie Krebs tape fort: aliénation, différence, passé difficile, remords, tristesse et solitude, tout y passe. Et touche, forcément. Deux voix, deux vies, une blessure, usant intelligemment de la polyphonie, c’est avec beaucoup de douceur que l’auteur amène ces sujets délicats.

Certes, des maladresses, il y en a, parfois mais quoi de plus normal quand il s’agit d’une première fois ? Fustiger de petites erreurs de fond ou de forme n’aurait ici que peu d’intérêt…

Bref, cette belle réussite a, c’est indéniable, attisé notre curiosité… qui ne dirait pas non à voir ce roman prometteur nous offrir un petit frère.

Roman paru aux Éditions Baudelaire.

Tags from the story
Written By

I'm always curious about new things, I love learning and I'm a creative person. That means I need to use my creativity to feel good and happy. That's why I've created Culture Remains and my other website, Naïra.

2 Comments

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *