Souvenirs ensoleillés de Porto

Pour fêter mon anniversaire à l’étranger, le choix fut rude. Prague, Milan, Venise… Finalement, nous nous sommes décidés pour Porto. A nous le soleil et cela à petit prix!

Je suis partie sans aucun a priori car je ne savais absolument pas à quoi m’attendre de Porto. Un état d’esprit qui m’a valu le plaisir de découvrir une charmante petite ville, faite de petites rues grimpantes et de jolies façades colorées. Un temps plus que clément qui a rendu notre séjour plus qu’agréable. On a passé nos journées à flâner dans la ville, nos mollets s’en souviendront encore pendant longtemps.

portoarchi

Dès notre arrivée à Sao Bento, la gare principale de Porto, nous n’avons pu passer à côté du charme portugais avec ces petits carreaux en faïence bleues (les azulejos). Notre petite auberge se trouve non loin de là et on se balade dans le quartier, entre maisons habitées et bâtiments abandonnés. Le contraste entre les deux est à peine perceptible, grâce aux multiples couleurs et graffitis sur les façades. Ce qui est plaisant à Porto, c’est la convivialité qui s’en dégage ainsi que la gentillesse de ses habitants. J’ai vraiment eu un petit coup de cœur pour cette ville!


saobentoportofozporto

Que faire lors d’un séjour à Porto?

  • Pour pouvoir profiter d’un des plus beaux panoramas sur la ville, il faudra escalader toutes les marches de la Torre Dos Clerigos. La tour, qui est le clocher de l’église, fait 76m de haut et est, actuellement, le plus haut clocher du pays. 225 marches pour une vue à couper le souffle, c’est un joli sacrifice à faire non?
  • Au pied du clocher se trouve le Passeio Dos Clerigos, un mini centre commercial (où vous trouverez le magasin de chaussures Paez  qui propose des espadrilles adorables) dont le toit fait office de terrasse ; le jardin des oliviers / Jardim das Oliveiras. Si l’envie de shopping se fait plus grande, il faudra faire un détour à la Via Catarina, l’artère principale du centre-ville de Porto.
  • Il paraît que JK Rowling s’est inspiré de sa vie à Porto  où elle a vécu pendant 10 ans) en écrivant Harry Potter. Les costumes des élèves de Poudlard sont clairement inspirés de ceux que portent les étudiants portugais pour aller à l’université de Porto (composés d’un costume ainsi que d’un manteau noir). C’est d’ailleurs marrant de les voir se balader en rue. Après, il faut aller flâner à la librairie Lello & Irmao pour vraiment se croire dans le monde imaginaire d’Harry Potter. Surnommée ‘la cathédrale des livres‘, cette librairie abrite plus de 60.000 ouvrages qui vont du sol jusqu’au plafond. Par ailleurs, au rez-de-chaussée, vous remarquerez les rails dans le plancher qui permettaient autrefois de transporter les livres dans des petits wagonnets. Attention ; le règlement est strict. Le lieu est une vraie librairie et donc les photos sont interdites en journée. Néanmoins, ils ouvrent une heure plus tôt pour les touristes avides de photos.
  • Si vous êtes fan de photos, rincez-vous l’œil aux expos gratuites du Musée de la Photographie. Le musée, qui se trouve dans une ancienne prison, abrite une collection assez imposante de matériel (dont de jolis anciens argentiques) et propose régulièrement des expos photos. Lors de notre visite, l’expo proposait des portraits nus d’hommes et de femmes qui travaillent dans le monde la prostitution, un point de vue assez poignant de ces gens qui ne choisissent finalement pas (toujours) de faire ce métier-la.
  • Pensez à traverser à pied le Pont Dom Luis pour passer de l’autre côté du Douro et qui sait, planifier une visite dans les caves à vin de Porto. Au pied du pont, il est possible de se balader et surtout de boire un verre aux  terrasses du quai de la  Ribeira. Vous pourrez y admirer les magnifiques maisons bien typiques du paysage architectural de Porto.
  • En parlant d’architecture, il faut absolument aller admirer la Casa Da Musica créée par l’architecte hollandais Rem Koolhaas. Ce lieu, qui abrite l’orchestre national, est une petite perle contemporaine qui allie design et technicité. Une petite visite avec un guide en dévoilera tout ses petits secrets.
  • Un des joyaux (au sens propre même!) de la ville de Porto est la petite église de San Francisco dont l’intérieur est entièrement recouvert d’or. De là, il est possible de monter à bord des vieux tramways de la ligne 1 qui vous mènera jusqu’à Foz où vous pourrez prendre une bonne bouffée d’air marin.

churchfountainporto
tramway_porto
musc3a9edelaphotographieporto
portotram

Les bonnes adresses culinaires de Porto

    • Impossible de séjourner au Portugal sans goûter au fameux bacalhau (de la morue salée et séchée)! Chaque restaurant propose ses propres recettes, mais je raffole particulièrement des bolinhos de bacalhau (des petites boulettes frites qui ressemble à des accras). Ça, sur une terrasse ensoleillée avec un verre de Port-o-Tonico, c’est le top!
    • Si vous désirez vraiment vous imprégner de la culture portugaise, rien de mieux qu’un petit détour au Mercado do Bolhao, le marché semi-couvert du centre-ville. Que de bons produits et il y a même moyen de manger sur place à un petit prix.
    • Près du marché, il y a quelques confeitarias (boulangeries/pâtisseries portugaises) où l’on peut déguster plein de petites mignardises à base de jaune d’œufs telles que les pasteis de nata. A l’époque, les nonnes utilisaient les blancs d’œufs pour amidonner leurs voiles et il fallait trouver des recettes à faire avec les jaunes. C’est donc de là que viennent toutes ces pâtisseries (ainsi que leurs déclinaisons) dans la culture culinaire portugaise.
    • Pour les restaurants, deux choix s’offrent à vous. D’un côté, les restaurants ‘classiques’ tels que le Book dont les lieux rappellent une vieille librairie aux lumières tamisées. On vous apporte même le menu entre les pages d’un bouquin. De l’autre coté, les ‘taske‘ ; les tapas-bars version portugaise tels que le Museu d’Avo. Ces petits endroits pleins de charme (surtout celui-ci) proposent des petites portions de plats à partager qu’on peut (re-)commander à longueur de soirée. A savoir qu’au Portugal, le pain vous sera facturé.
    • Vu qu’on était là pour mon anniversaire, j’ai eu le plaisir d’être invitée par l’office du tourisme de Porto au DOP, un des restaurant en vue de la ville. Celui-ci est tenu par le chef Rui Paula, qui y propose une cuisine traditionnelle revisitée avec des produits de la région. Une soirée plus que mémorable, particulièrement grâce au bon vin rouge du Douro.
    • Pour les sorties, on fera la tournée des bars toute la nuit au Galeria de Paris. Il y a de tout, pour tout les goûts. Qu’on aime la bière (il y a la Super Bock, bière de la ville) ou alors les Porto Cosmo qu’on trouve au bar Baixa.
bookrestaurantporto
mercado
lunch
Tags from the story
,
Written By

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *