Spécial Halloween: sélection de 13 films cultes du Bifff

Le Brussels Fantastic Film Festival (Bifff) se déroule tous les ans depuis plus de trente ans pour le plus grand plaisir des horrorophiles et autres fans d’hémoglobine ou de pouvoirs étranges. Plus que six mois à attendre avant la prochaine édition qui se tiendra à nouveau au Bozar du 29 mars au 10 avril 2016.

Vous vous demandez quel film vous allez choisir pour Halloween ? Impatient d’être au prochain Bifff?

Voici quelques idées que nous avons piochées dans l’immense répertoire des films diffusés au Bifff depuis sa création. Les frères Delmote qui ont fondé le festival ainsi que des membres du staff ou biffeurs confirmés ont plongé dans leurs souvenirs afin de vous proposer cette sélection de films à voir ou à revoir. 

Préparez le popcorn et les spéciales, c’est parti pour quelques heures de hurlements en tous genres pour animer votre nuit du 31 octobre.

L’ordre des films de cette liste est purement aléatoire et ne constitue en aucun cas un classement. Treize films… une malédiction? La triskaïdékaphobie vous gagne-t-elle en ce moment?  Bon visionnage et surtout, n’oubliez pas de fermer la porte à double tour avant de vous installer dans le fond de votre canapé!

01 – Black Sheep de Jonathan King (2006)

Le choix de Morgane (Abonnée / Bénévole Bifff): « Un film qui fait Brêêêêêê dans le dos »

black_sheep_ver2

02 – Versus de Ryuhei Kitamura (2000)

Le choix de Gillius (Zone Geek) : « Un de mes meilleurs souvenirs d’ambiance BIFFF »

Versus-Australian-DVD-cover-v2-455x297

03 – Låt den rätte komma in (Let The Right one In) de Tomas Alfredson (2008)

Le choix de Chris Orgelt (Bifff Program Officer) : « Le traitement des thèmes de l’isolation, du harcèlement et de la solitude à travers des vampires est incroyable. »

Poster Let the right come in

04 – Le dernier combat de Luc Besson (1983)

Le choix de Georges Delmote (Fondateur du Bifff) : « Parce qu’il y avait un jeune réalisateur qu’on a aidé à faire connaître à ses débuts, il a même râlé en apprenant qu’il n’avait reçu « que » le prix de la presse: c’était Luc Besson. »

é

05 – Phenomena de Dario Argento (1985)

Le choix de Guy Delmote (Fondateur du Bifff) : « Ce n’est sûrement pas le meilleur mais un des meilleurs! Ce fut une ovation digne d’une rock star dans la salle ( 1/2 heure de standing ovation). Un réalisateur qui n’arrive pas à parler sur scène. Un grand moment mais bien sûr il y en a eu beaucoup d’autres!!! »

Phenomena-poster

06 – Discopath de Renaud Gauthier (2013)

Le choix de Douglas Linge (Abonné Bifff / Critique Culture Remains) : « La D.I.S.C.O vous poursuivra jusqu’au bout de la nuit… et un tueur ABBA tout ce qui se met en travers de son chemin. Le public de la salle 2 du Bozar qui frappe dans les mains en cadence pendant le dernier quart d’heure du film pour un souvenir mémorable une fois de plus.»

DISCOPATH_AUSTRALIA.indd

07 – Les sorcières de Zugarramurdi (Witching and bitching) de Alex de la Iglesia (2013)

Le choix de Geoffrey Claustriaux (Écrivain / Critique Horreur.net) : « Le pied intégral !!! »

witching-and-bitching-las-brujas-de-zugarramurdi

08 – Moebius de Kim Ki-Duk (2013)

Le choix de Mike  (Biffeur assidu): « Moebius :  Revisite orgasmique et Coréenne du concept de Pierre, papier, ciseau »

téléchargement (4)

09 – Elvira, Maîtresse des ténèbres de James Signorelli (1988)

Le choix de Aure (Abonnée / VIP Bifff) : « Elvira est mon film Halloween depuis que je suis gosse. Il y a tout ce qu’il faut dans ce film : une goule sexy, des blagues et de l’humour « campy », … »

elvira

10 – Unholly woman de Keita Amemiya (2006)

Le choix de Bérénice (Abonnée / VIP Bifff) : « De l’exhibition du sac à patate à l’amour de la viande crue … un fantastique film qui n’a ni queue ni tête , mais surtout pas de tête … »

Unholywoman1

11 – Rock’n Roll Frankenstein de Brian O’Hara (1999)

Le choix de Jonathan (Press Officer du Bifff) : « L’histoire d’un monstre à qui on a greffé la main de Jimi Hendrix, la bite de Jim Morrisson et la coupe d’Elvis, passé en dernier à la Nuit Fantastique, avec 300 personnes endormies et 200 personnes qui gueulaient comme des putois ! 

frank

12 – Turbo Kids de Anouk Whissel, François Simard et Yoann-Karl Whissell (2015)

Le choix bonus de Douglas Linge: « Les trois réalisateurs sont venus du Canada pour mettre le feu au Bozar. Ce cocktail de Megaman et de Goonies à la sauce Mad Max a mis le public sur orbite. L’actrice principale est montée sur batterie et c’est le film le plus geek de la cuvée 2015. What else? ».

s592

13 – De grønne slagtere(Les Bouchers verts) de Anders-Thomas Jensen (2003)

Le choix bonus 2 de Douglas Linge : « Rien n’est aussi succulent que la viande tendre de votre boucher du coin. Comment fait-il à votre avis? Le film qui a révélé Anders-Thomas Jensen au Bifff avec un mélies d’argent en 2004. Ensuite, c’est le retour et la consécration en 2006 avec un corbeau d’or ainsi que le prix du public pour Adam’s Apples. Un des derniers moments forts du Passage 44 avant le déménagement à Tour & Taxi.»

Gronne_slagtere_(2003)

Pour plus d’informations sur le site du  Bifff

Tags from the story
Written By

"Follow the white rabbit..."

1 Comment

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *