Spécial St-Valentin

Vous avez un copain ou une copine super addict aux fêtes en tout genre? Le style qui vous oblige à vous mettre un nœud sur la tête à Pâques, un chapeau de sorcière à Halloween et un bonnet rouge à Noël? Vous savez donc que ce soir, vous n’y réchapperez pas… Il vous faudra organiser quelque chose pour la fête de ce brave Valentin (si ce n’est pas déjà fait).

 

Ah ce cher Val ! Personne ne le connaît, et pourtant!  La moitié de la terre le chérit ouvertement et l’autre moitié le maudit en silence (ou inversement). Serait-ce donc à cause de son futur mariage avec la belle Cécile?

 

Bref. Commençons par le classique début de soirée: la bouffe!

 

Vous avez le choix: soit vous vous ruinez en l’emmenant dans un restaurant des plus romantiques, soit vous mettez la main à la pâte. Si cette attention est plus que louable (pour le côté impliqué qui fait fondre la plupart des zamoureux éperdus mais aussi pour le portefeuille), au cas où vous n’auriez jamais mis les pieds dans une cuisine ou qu’il s’avère que vous êtes un vrai désastre ambulant, tapez 1 et évitez le carnage. Direction le restaurant donc (il faut néanmoins que vous sachiez que s’y prendre à la dernière minute n’est jamais un bon plan… contrairement à ce qu’affirment les procrastinateurs en puissance!)

 

Ainsi, il se pourrait que vous croisiez quelques amis ou autres Valentine Hard Gamer au Bleu de toi, à l’Amour fou, au Fruit Défendu, au Hasard des choses ou encore A la folie (pas du tout!).
Si vous désirez vous farcir le boulot vous-même, laissez tomber la dinde, ce n’est plus Noël, et optez pour un service goûtu mais léger (car il s’agirait de ne pas trop s’alourdir en vue de la potentielle séance de gym qui récompensera tous vos efforts). Ainsi, Elle nous offre pas moins de neufs repas de St VAzcuisine nous livre des recettes telles que des brochettes de Gambas en forme de cœur ou des cœurs croustillants à la banane (ce qui peut s’avérer utile au cas où vous chercheriez à produire un arrêt cardiaque au plus terre-à-terre des conjoints). Pour les personnes abonnées à une cuisine plus spécifique, ne déprimez pas, tout est possible! Pour les crudivores, une recette est disponible sur Tout cru dans le bec (ici), nous avons aussi une terrine au trois légumes pour les végétariens, mais surtout de magnifiques menus pour les intolérants au gluten nous sont proposés par La belle au blé dormant (ici)!
La suite de la soirée dépend un peu de vos envies et de votre timing. Certains voudront jouer à des jeux (plus ou moins coquins), ainsi les no-life finiront probablement en instance sur wow, les intellectuels se lanceront dans une savante partie d’échecs et les mononeuronaux passeront probablement une nuit blanche sur une partie de bataille sans fin. Pour vous, qui êtes dans la moyenne, choisissez vos armes: sagesse ou grivoiserie! D’autres voudront regarder un film romantique (ce qui ne manque pas). Nous vous conseillons notamment No strings attached ou bien Letters to JulietLes émotifs anonymesL’arnacoeurL’amour c’est mieux à deuxIt’s complicated(500) days of Summer ou encore le très à propos Valentine’s day!
Finalement, il vient l’heure de se faufiler sous les draps de satin (ça glisse, c’est froid mais pas grave, ça en jette!) après un éventuel bain où jambes s’emmêlent et où, vu les parois plus que glissantes dues à la tonne d’huile de bain (ren)versée, les risques de fracture du coccyx (dans le pire des cas) ou de maquillage coulant (pour le meilleur) sont décuplés (ne parlons pas des incendies causés par les bougies trop proches des serviettes de bain!).
La partie féminine du binôme ira se (re)pomponner en priant pour que l’autre ne tombe pas, de dépit, dans les bras de Morphée (ce qu’elle considérerait probablement comme le pire des cocufiages!) afin d’enfiler les quelques effets qui seront plus que rapidement enlevés. Pour ces dames, une seule adresse: Ixelloise Chic. Parce qu’elle a réponse à tout et un goût sûr (et aussi parce que j’ai la flemme, pas envie de me taper tous les sites de lingeries)!

 

Sur ce,  joyeuse Chouchane Pourim à tous!

 

P.S.: En ce qui concerne la musique, tout le monde a au moins un I will always love youOnly you ou autre Love me tender en stock, hein. Même les moins mièvres!
Tags from the story
Written By

I'm always curious about new things, I love learning and I'm a creative person. That means I need to use my creativity to feel good and happy. That's why I've created Culture Remains and my other website, Naïra.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *