Spirou « de main en main »

Né le 21 avril 1938 pour animer les pages de l’hebdomadaire destiné aux jeunes lancé par les éditions Dupuis, le personnage de Spirou est un des personnages emblématiques de la BD européenne. Il est l’un des rares à appartenir à son éditeur et non à son créateur. A ce titre, il n’a pas cessé d’évoluer au fil des premiers trois quart de siècle de son existence et de ses quelque soixante aventures publiées en album. Si son uniforme rouge de groom au Moustic Hotel l’a rendu célèbre, il constitue aussi une contrainte. Depuis Rob-Vel, Jijé et Franquin jusqu’à Yoann et Vehlmann, Schwartz et Emile Bravo au XXIe siècle, la vingtaine d’auteurs qui se sont attachés à raconter ses aventures n’ont eu de cesse de le faire évoluer, lui et son entourage.

Créé il y a 75 ans, le petit groom de l’hôtel Moustique a bien grandi. On a d’ailleurs droit désormais à l’histoire de sa jeunesse. Mais à travers cette exposition que nous propose le Centre belge de la BD, on peut découvrir ou redécouvrir dans quelles mains sont passés Spirou, Spip, Fantasio et leurs comparses. Au fil des panneaux on se rend compte à quel point il fût difficile pour tous ces auteurs de reprendre un fardeau tel que Spirou. Car si le personnage a ses codes bien déterminés, il a aussi un passé, et c’est surtout après le travail de Franquin que la reprise s’avère aussi stressante que passionnante.

Spirou c’est aussi une nouvelle collection – Une aventure de Spirou et Fantasio par… – qui permet aux auteurs de ne justement pas avoir cette même contrainte et d’être plus libre dans leur fonctionnement. Cet aspect du personnage est également abordé dans cet exposition anniversaire.

On regrettera cependant le manque d’informations sur certains auteurs, comme Fournier par exemple qui a tenu la série pendant 10 ans et qui ne se voit consacré qu’un petit panneau. Certains enchainements sont eux aussi un peu bancals et il faut soit faire attention, soit connaitre un minimum Spirou pour ne pas se tromper de sens de lecture. Cela dit ce n’est pas non plus primordial dirons-nous.

Personnellement j’ai grandi avec le Spirou et Fantasio de Tome et Janry (les papas du Petit Spirou) et c’est donc un plaisir de pouvoir se replonger dans ce monde là, mais également de découvrir l’histoire d’un héros de BD d’une autre manière qu’en en lisant un article par ci, par là.

Une exposition à conseiller pour les amateurs du groom bruxellois, mais aussi pour les enfants qui pourront savoir d’où vient leur héros de BD (ou de dessin animé, hé oui, les temps changent) favori. Le tout dans le cadre toujours aussi charmeur qu’est celui du CBBD.

Dix ans d’écritures, du 23/04/2013 au 06/10/2013, au Centre Belge de la Bande Dessinée, Rue des Sables 20, 1000 Bruxelles. Entrée 8€, Étudiants 6€.

Plus d’infos sur le site du Centre Belge de la Bande Dessinée.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *