Stromae « Racine carrée »

Le Belge à la silhouette interminable sort son deuxième album, Racine Carrée, qui a de nouveau été enregistré chez lui, comme Cheese.

Pour ce deuxième opus le ton est donné. Sans tabou, l’artiste évoque la bâtardise, le racisme, l’écologie, la maladie, la jeunesse. Des sujets toujours abordés avec un grain d’humour noir. Une musique toujours dance, plus ethnique, afro-cubaine, complémentée de textes parfois courts mais pertinents. Je suis conquise par cet album qui mélange à merveille différents univers musicaux. Stromae a fait preuve d’une véritable ambition: devenir incontournable. Pari tenu. Chapeau l’artiste.

Coup de cœur : Un hymne d’amour à Cesaria Evora avec le titre « Ave Cesaria ».

Written By

Amoureuse de la culture, je parsème quelques critiques.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *