SUGAR MAN ou le destin d’un homme devenu une idole malgré lui

Vous ne croyez peut-être pas au conte? Le destin incroyable de Sixto Rodriguez vous convaincra certainement du contraire… SUGAR MAN est un film fascinant, un documentaire que je conseille à ceux qui croient encore en leurs rêves et à ceux qui aiment la musique et ses légendes!

Au début des années 70, Sixto Rodriguez, américain d’origine mexicaine signe son premier album sous le célèbre label, Motown ( celui de Michael Jackson, Diana Ross, Marvin Gaye,Stevie Wonder). Ses textes engagés, sulfureux voire provocants n’ont rien à envier à un certain Bob Dylan qui connait à la même époque un succès fulgurant. Certains, le surnomment « l’autre Dylan », pourtant, Rodriguez ne rencontrera jamais le succès. L’artiste disparaît, on perd sa trace. Désespéré, la légende raconte qu’il se serait suicidé sur scène. De Sugar Man ( sur la drogue ) ou I Wonder ( sur la liberté sexuelle) à Cause (sur la perte de son emploi ), la BO grandiose du film, nous révèle un peu plus qui était cet homme dont il ne reste que des chansons, toutes stupéfiantes et quasi autobiographiques, de magnifiques ballades rocks, folks et blues, encore habitées par cette voix unique.

Le documentaire est construit comme un film policier. Digne d’un bon polar, SUGAR MAN est une enquête qui nous embarque, 40 ans après sa disparition, à la recherche de cet artiste maudit et qui, selon certaines rumeurs, serait toujours vivant. Au-delà du portrait et du parcours de Sixto Rodriguez, artiste oublié des années 70, SUGAR MAN désacralise le célèbre mythe pop-rock. Ici, pas de célébrités, de succès, d’excès ou de mort prématurée mais un film émouvant, captivant et original qui signe la miraculeuse reconnaissance d’un homme simple, humble, les pieds sur terre au destin fascinant, devenu une idole malgré lui

La carrière en salles de ce documentaire est tout aussi fascinante et suffisamment rare pour être soulignée. Sorti en fin d’année, de manière quasi confidentielle ( dans 3 salles seulement ), Sugar Man a remporté l’Oscar du Meilleur documentaire et bénéficié d’un bouche à oreilles plus que favorable ce qui lui a permit une ressortie inespérée dans 60 salles. A 70 ans, grâce à ce documentaire, Sixto Rodriguez est enfin reconnu par son public. Une reconnaissance tardive et miraculeuse qui le ( ra ) mènera sur scène. Il sera en concert à Paris, les 3 et 4 juin au Zenith et le 5 juin à la Cigale. Et pour finir, je ne pourrais que vous encourager à écouter ce morceau magnifique, Sugar Man.

Written By

Atteinte de cinéphilie aiguë, Lorraine Lambinet, fille de projectionniste, a passé son enfance dans les salles obscures. Titulaire d'une Maîtrise Arts du Spectacle et Écrits Cinématographiques, elle a touché à tous les domaines du 7ème Art aussi bien à la programmation (Festival Quais du Polar, Courts du Polar), l'exploitation (Projectionniste), la réalisation (Assistante réalisatrice) ou la production (Assistante de production long-métrage ). Aujourd'hui, elle est Directrice d'un cinéma en région parisienne.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *