La Surprise du chef

Aller au Magic Land Théâtre, c’est toujours « so magical » en soi. Car les cafés-théâtres comme celui-ci ou comme le théâtre de la Samaritaine, on n’en fait plus (assez) !

Imaginez… Une salle de spectacle où s’entassent les gens, un peu n’importe comment, tous azimuts, attablés nonchalamment, bordés d’inconnus, partageant leur minuscule table avec eux, oscillant entre le sourire bon enfant et le regard inquisiteur du spectateur assoiffé qui ne voudrait pas qu’on lui vole sa bière – quand même! Tout ce beau monde servi par un personnel loufoque et décalé, à l’humour et la tenue vestimentaire plus que douteux…  C’est sûr, ça fait sa petite impression !

Avec une pièce résolument moderne, le Magic Land dit avoir voulu trancher un peu (dans le vif du sujet ou dans le lard, c’est à débattre) et nous offrir ce que l’on pourrait aisément qualifier d’OVNI théâtral au vu de leurs créations habituelles. Qu’à cela ne tienne (ou la mienne, si tu préfères), la monotonie n’est pas un terme qui ne passera la porte du Magic Land, pour sûr (pas bon public, cette demoiselle) et pour la contrer, quoi de mieux qu’une petite rupture (dans le programme, pas dans la vie, hein), n’est-ce pas?

Bref, outre le cadre sympathique, le décor bien pensé, cliché à souhait mais terriblement agréable à l’œil, le jeu de la brochette d’acteurs est particulièrement bien assumé. De quiproquos en boules de gomme, les protagonistes s’emmêlent, se métamorphosent et tout cela pour notre plus grand bonheur !

Seuls bémols: les fréquents lapsus (certainement dus au stress de la 1ère) ainsi qu’une fin musicale un tantinet « too much ».

Après tout, ce n’est pas parce que le bonheur est dans le pré qu’il faut prendre les spectateurs pour des ruminants et leur offrir un Happy End à la mièvrerie affligeante, vous ne pensez pas? Un Happy End tout court aurait amplement suffi…

Quoi qu’il en soit, la surprise du chef n’était peut-être pas un succès total mais elle n’en était pas tellement loin !

Du 21 mars au 5 avril 2014 au Magic Land Théâtre

De:  Patrick Chaboud

Avec : Sara Amari, Amadine Bauwin, Loïc Comans, Florent Minotti et David Notebaert

Plus d’infos sur le Magic Land Théâtre.

Written By

I'm always curious about new things, I love learning and I'm a creative person. That means I need to use my creativity to feel good and happy. That's why I've created Culture Remains and my other website, Naïra.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *