Take Eat Easy: la livraison en vélo à Bruxelles

Si vous vivez à Bruxelles, que vous avez faim et que vous n’aimez pas la pollution, cet article est pour vous! Ciao Pizza.be et ses scooters, bonjour Take Eat Easy et ses vélos!

C’est l’histoire de quatre jeunes gens passionnés qui se lancent dans le food delivery à Bruxelles avec un concept innovant : engager des coursiers à vélo pour livrer à la maison ou au bureau des citoyens responsables mais affamés, en collaboration avec des restaurants de tout Bruxelles.

Une commande se fait simplement sur l’application (seulement Apple Store à ce jour) ou via le site web www.takeeateasy.be et le choix est limité en fonction de la commune dans laquelle vous vous trouvez (oui, le coursier ne va pas faire Zaventem-Saint-Gilles avec un plat de carbonnades!).

1549344_285693848221127_3676578357055541180_n

Les collaborations sont toutes supers, très variées, et de nouveaux restaurant sont ajoutés régulièrement.

Vous pourrez alors commander aussi bien au Grenier d’Elvire, que chez Pho Pho ou encore à l’Auracuna. Des restos plus connus comme Les supers filles du tram et Mama Roma sont aussi partenaires.

Burger, nouilles, végé, pâtes, spécialités libanaises, thaï, … Oui, tout y est!

Pour ma part, je commande au moins une fois sur deux auprès d’eux selon mes envies et je suis toujours bien servie, à temps, les plats sont chauds, et les coursiers sont en sueur, mais tout sourire!

Ma dernière commande, c’était des sushis de chez Côté Sushis à Uccle. J’ai été livrée très rapidement et le coursier n’était autre qu’un ami, surprise en ouvrant la porte! Eh oui! Tout le monde peut livrer pour eux: un statut d’indépendant complémentaire, un smartphone et un vélo suffisent! – du temps libre et des muscles aussi, d’accord.

Le must? On vous informe par mail et par SMS du suivi de votre commande et, si vous vous ennuyez, une trackmap vous indique où en est votre livreur! C’est très prenant…

Sans titre
Là, le livreur n’est pas encore sur la map, il n’a pas encore pris la route pour récupérer mon plat. Il va ensuite me le livrer.

« Hargh mais il prend pas le raccourci! Mais..mais..pourquoi il n’avance plus!? Aaaah ca y est, il est dans la rue! Yipaaaaaah à la bouffe! »

…pfiou! presque stressant tout ça!

Parfois une bonne surprise vous attend, selon le restaurant, parfois le service est très très light. Tout dépend du restaurant, et du prix aussi, on ne se leurre pas!

Puis pour inciter à la commande, un système de donnant-donnant est mis en place sur les réseaux sociaux. Si vous commandez on vous propose de partager sur votre mur une invitation à commander avec un code qui vous est propre. Celui qui commande via ce lien et avec ce code, reçoit 10€ de réduction sur sa première commande et automatiquement cela vous envoie cette même réduction pour votre prochaine commande. On dit pas non hein!

Bon après, je crois que les coursiers ont la vie dure, mais aucun job n’est tout blanc ou tout noir. Si j’ai l’occasion de découvrir leur quotidien, vous serez au premier rang!

Sur ce, j’ai une commande à passer!

Tags from the story
Written By

"Née, nourrie, vêtue et pas velue. Un poil artiste, la plume en patte, je miaule, je grogne, tout ce qui compte c'est qu'on ne m'oublie pas trop vite.Née, nourrie, vêtue et pas velue. Un poil artiste, la plume en patte, je miaule, je grogne, tout ce qui compte c'est qu'on ne m'oublie pas trop vite. Etudiante en communication, passionnée de dessin, d'écriture, de culture avec un C, je suis aussi animatrice radio à mes heures perdues et pleine de rêves et de projets fous et insensés. Tout ce que je ne dis pas tout haut, je l'écris ou je le dessine. Je parle beaucoup, même avec la bouche fermée."

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *