The Beatles – Next Generation

 Il y a les groupes qui se reforment pour savourer à nouveau – et pendant un bref instant – l’euphorie qu’ils avaient ressentie lorsqu’ils étaient au sommet de leur gloire, ceux qui acceptent de faire quelques concerts mus par la pression des fans, ceux qui reprennent les tubes de leur période « boys band » parce qu’ils marchent mieux que ceux de leur carrière solo, et puis il y a The Beatles Next Generation.

Au cas où vous auriez un léger doute, The Beatles Next Generation n’est pas une énième Volkswagen mais bien un groupe s’inspirant du groupe éponyme dirigé par le très regretté John Lennon.

Cependant, des Cover Bands, il doit y en avoir à la pelle alors qu’a-t-il de spécial celui-là, exactement?

Figurez-vous que The Beatles Next Generation serait uniquement composé des fils des Beatles. Partant d’une idée du fils McCartney qui, comme son père, sait probablement très bien où se trouve l’argent, il semblerait que Sean, Dhani et Zak Starkey ne soient pas totalement fermés à cette idée…

Une idée somme toute intéressante quand on sait que tous les quatre sont déjà dans la musique mais pourtant totalement effrayante, tant pour ceux-ci que pour les amateurs, fans et « Beatlesmaniacs » des quatre coins du globe. En effet, les traces qu’ils s’apprêtent à suivre sont tellement imposantes qu’il ne sera probablement pas aisé de creuser sa niche et de revendiquer son identité (mais en ce qui les concerne, cela ne doit déjà pas être facile d’être vus autrement que comme les fils des Beatles donc pourquoi ne pas en profiter dans le fond?).

Il est évidemment impossible à l’heure actuelle de dire si ce projet de Beatles Next Generation – « BNG » pour les intimes – sera la révolution musicale du siècle ou une vraie fausse bonne idée...  Mais on ne peut s’empêcher de se demander s’ils vont reprendre les chansons du quatuor paternel, les adapter où en écrire d’autres dans le même genre, s’ils auront exactement la même position que leur cher papa, s’ils viendront faire un concert en Belgique et puis, surtout, combien oseront-ils demander pour celui-ci?

Quoi qu’il en soit, comme ce n’est vraisemblablement pas pour demain la veille, dans l’attente (indéfinie) de leur réponse (distinguée), nous vous offrons nos plus sincères salutations, cher lecteur, et vous souhaitons un charmant week-end de Pâques!

Written By

I'm always curious about new things, I love learning and I'm a creative person. That means I need to use my creativity to feel good and happy. That's why I've created Culture Remains and my other website, Naïra.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *