The Grandmaster

Chine, 1936. Ip Man, maître légendaire de Wing Chun (un des divers styles de kung-fu) et futur mentor de Bruce Lee, mène une vie prospère à Foshan où il partage son temps entre sa famille et les arts-martiaux. C’est à ce moment que le Grand maître Baosen, à la tête de l’Ordre des Arts Martiaux Chinois, cherche son successeur. Pour sa cérémonie d’adieux, il se rend à Foshan, avec sa fille Gong Er, elle-même maître du style Ba Gua et la seule à connaître la figure mortelle des 64 mains. Lors de cette cérémonie, Ip Man affronte les grand maîtres du Sud et fait alors la connaissance de Gong Er en qui il trouve son égal. Très vite l’admiration laisse place au désir et dévoile une histoire d’amour impossible. Peu de temps après, le Grand maître Baosen est assassiné par l’un de ses disciples, puis, entre 1937 et 1945, l’occupation japonaise plonge le pays dans le chaos. Divisions et complots naissent alors au sein des différentes écoles d’arts martiaux, poussant Ip Man et Gong Er à prendre des décisions qui changeront leur vie à jamais…

Wong Kar Wai et le kung fu? L’affiche ne peut que faire rêver, le réalisateur de « In The Mood for Love » et de « 2046 » ayant toujours su accorder une place prépondérante à l’esthétisme dans ses films. Et la déception n’est pas au rendez-vous: les combats, chorégraphiés par Yuen Woo-Ping, qui a notamment travaillé sur « Matrix », sont d’une beauté à vous couper le souffle.

Porté par un duo d’acteurs incroyables, Tony Leung et Zhang Ziyi, deux grandes stars du cinéma chinois, le film nous retrace l’histoire d’Ip Man, grand maître d’arts martiaux qui enseigna à Bruce Lee et contribua répandre le Wing Chun, un style de kung fu originaire du sud de la Chine, à travers le monde. Il ne faut pas s’attendre à un énième film de kung fu: Wong Kar Wai transcende le genre. Sur fond d’invasion japonaise, ce conte à la fois épique et philosophique nous entraîne dans un voyage à travers la Chine des années 30, 40 et 50.

Emmanuel Thiébaut

Written By

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *