The Hobbit : An unexpected journey

« Alors qu’il croise par hasard la route du magicien Gandalf le Gris, Bilbon rejoint une bande de 13 nains dont le chef n’est autre que le légendaire guerrier Thorin Écu-de-Chêne. Leur périple les conduit au cœur du Pays Sauvage, où ils devront affronter des Gobelins, des Orques, des Ouargues meurtriers, des Araignées géantes, des Métamorphes et des Sorciers…
 Bien qu’ils se destinent à mettre le cap sur l’Est et les terres désertiques du Mont Solitaire, ils doivent d’abord échapper aux tunnels des Gobelins, où Bilbon rencontre la créature qui changera à jamais le cours de sa vie : Gollum.
 C’est là qu’avec Gollum, sur les rives d’un lac souterrain, le modeste Bilbon Sacquet non seulement se surprend à faire preuve d’un courage et d’une intelligence inattendus, mais parvient à mettre la main sur le « précieux » anneau de Gollum qui recèle des pouvoirs cachés… Ce simple anneau d’or est lié au sort de la Terre du Milieu, sans que Bilbon s’en doute encore…  » Avis aux fans de la Communauté de l’Anneau, Tolkien (enfin !) est de retour. Les scènes de combat, les musiques, la richesse des paysages, le jeu des acteurs (chapeau bas à Ian McKellen, malgré son grand âge) et la magie des effets spéciaux sont à couper le souffle. Durant près de trois heures, le suspens est à son comble. Pas le temps de s’ennuyer ! Cependant, les âmes sensibles apprécieront le fait qu’il y ait peu de sang en dépit des batailles, duels (et une main en moins, une !) et du lot de catastrophes qui accompagnent les héros. En effet, des gobelins, ouargues, orques, trolls, géants de pierre et autres horreurs feront tous pour mettre en péril leur mission.
Histoire, action et humour sont donc au rendez-vous avec un jeune Bilbon « bien comme il faut » mais dont un certain sorcier (vieux barbu, grand chapeau et baton magique, vous voyez de qui je parle ?) va bousculer les habitudes (joli trou à Hobbit douillet, délicieux soupers en solitaire, …) et conduire à la chasse au dragon (même si le contrat ne couvre pas les incinérations).
Les appréciations restent néanmoins mitigées. Certains ayant acclamé la réalisation de Peter Jackson et applaudi à la fin du film, d’autres s’étant endormis durant la séance cinématographique !
the hobbit 2
J’avoue, certes, ne pas avoir retenu le nom des (treize) nains, quelque peu compliqués à mon goût mais aussi être restée sur ma faim ! Qui est le nécromancien et à quoi ressemble Smaug (donc on ne voit que quelques parties) ? Le prochain épisode, « The Hobbit : La Désolation de Smaug », est donc attendu avec impatience.A présent, à vous de découvrir à quel clan vous appartiendrez : les charmés ou les désenchantés ? Sarah G.
Written By

Un jour je recevrai ma lettre d'admission pour étudier à Poudlard, j'aurai un train de vie digne de "Gossip Girl" (comprendre : un dressing de malade et de l'argent qui tombe du ciel), je voyagerai à travers le monde, j'aurai un majordome, ... L'espoir fait vivre !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *