The King’s Speech

« Le film raconte l’histoire vraie et méconnue du père de l’actuelle Reine Elisabeth, celui-ci va devenir, contraint et forcé, le Roi George VI, suite à l’abdication de son frère Edouard VII. D’apparence fragile, incapable de s’exprimer en public, considéré par certains comme inapte à la fonction, George VI affrontera son handicap grâce au soutien indéfectible de sa femme et surmontera ses peurs grâce à un thérapeute du langage aux méthodes peu conventionnelles. Sa voix retrouvée, il réussira à convaincre le peuple anglais de déclarer la guerre à Hitler. »
 
Rejoignant 127 hours dans la lignée des films à caractère “historique”, The King’s speech nous offre un produit cinématographique sans fausse note. Un cadre très british accueille un Colin Firth on ne peut plus royal dans un rôle des plus difficiles : celui d’un prince bègue.

Dans un monde où l’élocution a une importance primordiale, ce thème mêle avec justesse la Grande à la petite Histoire à travers cette forme d’aliénation qu’induisent les troubles du langage. Cette exactitude de ton nous permet à la fois de nous intéresser aux personnages en tant qu’êtres humains 
(sans pour autant nous y attacher…) et de nous instruire sur leur rôle (relativement peu mis en exergue chez les francophones) dans l’Histoire britannique tout en nous offrant – en prime! – une possible méditation sur le pouvoir de la communication et des conséquences parfois dramatiques de ses défaillances. Un film donc plus factuel que fictionnel que les fervents amateurs de divertissement et de romanesque feront peut-être mieux d’éviter.

Enfin, si nous avons relevé la prestation de Colin Firth, ses deux acolytes, Helena Bonham Carter et Geoffrey Rush sont tout aussi brillants et c’est un pur bonheur!

Written By

I'm always curious about new things, I love learning and I'm a creative person. That means I need to use my creativity to feel good and happy. That's why I've created Culture Remains and my other website, Naïra.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *