The Tourist

« Pour se remettre d’une rupture amoureuse, Frank, simple professeur de mathématiques, décide de faire un peu de tourisme en Europe. Dans le train qui l’emmène de Paris à Venise, une superbe femme, Élise, l’aborde et le séduit. Ce qui commence comme un coup de foudre dans une ville de rêve va vite se transformer en course-poursuite aussi énigmatique que dangereuse… »

Les deux acteurs d’exceptions qu’il accueille en son sein font de ce film, dont le thème n’est pas des plus originaux, une réussite. Ben oui, la poursuite d’un criminel recherché mondialement et le coup de foudre entre « le bon et le méchant », même Bond s’en est lassé – et pourtant, il s’appelle James! – mais la picturalité du décor européen, la profonde splendeur visuelle d’Angelina Jolie et le jeu désopilant et intense de Johnny Depp suffisent à rendre ce produit cinématographique plus qu’appréciable.

On regrette tout de même la fin, « bancale » pour deux raisons. Premièrement, le dénouement est certes inattendu et imperceptible avant les dix dernières minutes mais c’est principalement parce que celui-ci n’est jamais travaillé dans le reste du film et cette manque d’éléments annonciateur le rend malheureusement boiteux. Deuxièmement, le « after dénouement » est expédié en 5 minutes de manière franchement pas folichonne sur quelques répliques presque banales… Après cette ambiance envoûtante et pittoresque que dégage le film, il y a de quoi, avouons-le, être désappointé.

Written By

I'm always curious about new things, I love learning and I'm a creative person. That means I need to use my creativity to feel good and happy. That's why I've created Culture Remains and my other website, Naïra.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *