Ugly Americans

J’ai commencé à regarder Ugly Americans en suivant les recommandations d’une personne qui selon moi à de très bons goûts en matière de série. J’avoue que j’aimais aussi particulièrement le format : 21 minutes par épisode (timing parfait pour ma pause déjeuner). Dès les premières minutes, on adhère à l’aspect déjanté de cette série d’animation composée d’êtres humains, mais aussi de zombies, de vampires, de démons, tous ces êtres étant plus déjantés les uns que les autres!

L’histoire de base est pourtant très simple, la série suit la vie de Mark Lilly, un coordinateur au sein du département de l’intégration à Manhattan. Par contre, on comprend très vite que la série tourne autour d’un univers de comédie-horreur dans lequel son créateur Devin Clark a voulu nous plonger. Le colocataire de Mark n’est autre qu’un zombie, à cela rien d’anormal, puisque les êtres humains cohabitent avec ce genre de créatures depuis belle lurette. Car si nous sommes bien à New York, le monde depuis le début de son existence est peuplé par des humains, mais aussi par d’autres espèces, et tous vivent plus ou moins en cohabitation. Autre personnage atypique important : la copine de Mark, un démon nommé Callie et dont le père dirige les Enfers. Ajoutons tous les personnages qui croisent la vie de Mark, en passant par le département de l’Intégration.

Ugly-Americans2

Les épisodes sont un enchaînement de scènes plus improbables les unes que les autres. Je me suis d’ailleurs souvent demandé comment son créateur a pu penser à de telles choses. Avec toujours ce mélange de comédie-horreur qui fait tout le charme de la série. Par exemple, un épisode raconte le « tree-some », c’est-à-dire l’acte sexuel entre deux arbres, ou encore la mutation de Callie, mutation que tout démon subit et qui n’est pas toujours très jolie à regarder!

La série diffusée sur Comedy Central n’a malheureusement jamais été diffusée dans les pays francophones. Et comble de la tristesse: il n’y a que deux saisons. Mais elles valent vraiment le coup! Pour un avant-goût, allez jeter un coup d’œil sur le site de Comedy Central.

Tags from the story
,
Written By

Passionnée par l'écriture, j'ai fait des études de journalisme et me voilà maintenant journaliste freelance et rédactrice (c'est un peu comme une vie de saltimbanque avec de la déontologie et un peu de sérieux en plus!). Parfois aussi je prends ma caméra et j'arrive même à en faire des reportages.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *