Une passerelle pour un autre monde

D’origine algérienne, Azouz Begag est né en France dans la banlieue lyonnaise en 1957. La plupart de ses romans traitent des différents problèmes auxquels sont confrontés les jeunes d’origine maghrébine, pris entre deux cultures mais aussi entre tradition et modernisme.
Le gone du Chaâba, roman autobiographique, restitue la fraîcheur mêlée de violence d’une enfance qui ne demande presque rien : juste un peu moins de préjugés.
Tags from the story
Written By

I'm always curious about new things, I love learning and I'm a creative person. That means I need to use my creativity to feel good and happy. That's why I've created Culture Remains and my other website, Naïra.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *