Une personnalité hors du commun, de la musique folle!

Parce qu’il n’est pas dit que les jeunes sont passifs et dénués d’ambition – en tout cas, j’ai l’occasion d’en rencontrer qui font mentir cette allégation – j’aimerais vous faire partager non pas des produits ou des blogs mais bien des personnalités de demain.

Je voudrais donc vous présenter de jeunes entrepreneurs qui semblent ne pas craindre la crise, ayant choisi de se créer leur place et de se lancer dans leur projet avec passion, au détriment de leur temps de loisir, de leurs finances, de leur vie privée et parfois même de leur sommeil. J’aurais déjà pu y inclure Alexia Stoop et ses bijoux Chouhuihui.

Mais cette fois il s’agit de musique. Manu Mainil a étudié les Sciences Economiques. A sa sortie de l’université, plutôt que d’intégrer les réseaux classiques auxquels sont promis les jeunes issus de ce type de formation, passionnée de musique, elle a choisi de créer, avec le petit soutien financier d’une amie, une structure unique pour aider les jeunes groupes de musique francophones belges et français à se faire connaître.

L’Association Du vent dans les cordes est ainsi née il y a quatre ans, portée intégralement par sa fondatrice qui se veut à la fois manager online et offline, booker, coach, photographe, caméraman, publicitaire et assistante lors des concerts.

Son catalogue est relativement éclectique, si ce n’est qu’il demeure exclusivement francophone et toujours déniché avec talent: festif cuivré, rock, ska, jazz, chanson expérimentale, hip hop,…il y en a pour tous les goûts.

Ainsi le travail et le dévouement de Manu Mainil n’auront pas été vains: depuis sa création, Du vent dans les cordes est devenue une structure qui propose plus de 20 groupes de musique, soit plus de 150 musiciens, et des centaines de concerts par an dans toute la France et la Belgique, mais aussi au Luxembourg, en Suisse, en Autriche et même, prochainement, au Canada!

En quelques années, où que l’on porte son regard dans le milieu de la musique, surtout en Belgique, on connaît le nom de Manu. Les écoles lui envoient des stagiaires, des bénévoles lui proposent leur aide, mais c’est elle qui continue à maintenir le cap.

Ce 18 décembre, elle a lancé son tout nouveau site Internet: Du vent dans les cordes. Une plateforme idéale si vous souhaitez découvrir de nouveaux groupes prometteurs choisis avec flair:

Pour les infos sur les concerts, les concours et les prix, je vous recommande aussi chaudement sa page Facebook

Tags from the story
Written By

Attachée de presse bruxelloise, j’ai décidé de vous faire partager tout ce que je sais grâce à mon métier…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *