Vampires !

Que se passerait-il si un couple de vampires se réveillait en 2015 après cent ans d’hibernation?

Une ligne de TGV, un parc d’attraction et un metteur en scène fou qui rêve de faire de leur manoir une comédie musicale, voilà ce qui les attend au saut du cercueil. Sans compter, évidemment, leur obsolescence (pas forcément programmée) à laquelle ils se retrouvent confrontés : technologie, langage, même leur moyen de se nourrir a changé… Vont-il arriver à s’adapter?

Dans un décor aussi époustouflant que d’habitude, le théâtre Royal du Parc nous offre une comédie presque musicale mettant en scène les grands Jacqueline Bir et José van Dam aux costumes draculesques à souhait.

Thierry Debroux, l’auteur et directeur du théâtre, n’est certes plus à présenter. Dramaturge, metteur en scène et comédien, celui-ci n’en est d’ailleurs pas à son coup d’essai en matière de « monstres » légendaires, comme nous le démontre la lecture de Mademoiselle Frankenstein. En outre, en choisissant nos amis aux canines surdéveloppées, notre auteur surfe sur la vague actuelle et ne prend pas trop de risques.

La pièce, qui a des petits airs assumés de Dark Shadow comme l’indique le nom du metteur en scène, est sans conteste bien écrite. Mise en valeur par l’interprétation de ces charmants vampires qui ornent l’affiche, les calembours et clins d’oeil fusent.

Si l’idée d’un syndicat des vampires et d’humains impropres à la consommation nous semblent tout bonnement géniale, nous regrettons peut-être un certain manque d’originalité dans le traitement de la thématique, pour le moins récurrente, du temps (qui file sans se retourner) et des avancées technologiques (et surtout notre effrayante addiction aux réseaux sociaux) ainsi qu’une fin quelque peu prévisible…

Enfin, un petit conseil practico-pratique pour les irréguliers du Théâtre Royal du Parc: les places dites dans l’orchestre et les fauteuils sont sans conteste les plus agréables, si tant est que vous n’êtes pas relégué aux derniers rangs, petits et derrière une grande perche. Si ça devait être le cas, il faudra alors user de votre cou et de sa flexibilité, et osciller tantôt à gauche, tantôt à droite, histoire d’apercevoir tout ce qui se déroule sur la scène.

Des petits bémols donc, qui n’entachent pas pour autant la pièce qui, en bonne comédie, divertit pendant une bonne heure et demie et amène son lot de (sou)rires. On n’en demandait pas moins, n’est-ce pas?

Vampires !

De : Thierry DEBROUX.

Avec : Jacqueline BIR, José van DAM, Bruno GEORIS, Angelo BISON, Aurélia BONTA.

Mise en scène : Monique LENOBLE.

Du jeudi 23 avril au samedi 23 mai 2015 au Théâtre Royal du Parc

Tags from the story
Written By

I'm always curious about new things, I love learning and I'm a creative person. That means I need to use my creativity to feel good and happy. That's why I've created Culture Remains and my other website, Naïra.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *