Visite des studios Harry Potter

Harry Potter… Une légende, un mythe qui a fait vibrer des millions de jeunes et moins jeunes durant plus d’une décennie. Le héros de toute une génération. Si l’histoire du jeune sorcier a d’abord germé dans l’imagination géniale et débordante de J.K. Rowling, il n’aura pas fallu longtemps à l’industrie du cinéma pour décliner la saga en films, ce qui a incontestablement contribué à son succès planétaire.

Qui dit film dit réalisation, et qui dit réalisation dit studios. Plongée dans l’envers du décor des films HP, aux Warner Bros Studios de Leavesden, à 30km de Londres.

Attention : si vous souhaitez vous rendre aux studios et garder intacte la magie de la visite, limitez votre lecture aux instructions pratiques ci-dessous.

Infos pratiques importantes

– Les billets se réservent uniquement par internet : vous choisissez le jour et l’heure de votre visite selon vos préférences. Vous avez aussi la possibilité de réserver un audioguide dans plusieurs langues. Les billets sont à retirer sur place à un guichet en échange de la preuve de réservation. Aucun billet n’est vendu sur place. Soyez sûrs de réserver votre visite HP en même temps que votre voyage/hôtel, car la disponibilité varie constamment. Comptez en moyenne 3h pour la visite – il n’y a pas de limite de temps imposée.

– Divers moyens s’offrent à vous pour rejoindre les studios : soit prendre le bus spécial HP qui vous emmène directement aux studios à partir de Victoria Station; soit, beaucoup plus économique, vous rendre en train depuis Victoria Station ou Euston Station à Watford Junction, où une navette spéciale vous conduira sur place pour deux livres, aller-retour.

Entrons maintenant dans le vif du sujet : la visite

Arrivée face à un immense bâtiment orangé, devant lequel se pressent déjà les fans en délire. Entrée dans le hall, où des portraits des acteurs principaux accueillent les visiteurs.

1

Un peu d’avance sur le planning, petit tour de reconnaissance à la boutique. C’est la folie. Tout est décliné HP : vêtements, livres, peluches à l’effigie de créatures magiques, bijoux, cartes, porte-clés, sacs, tasses, cadres, … et bien sûr toute la panoplie du parfait sorcier : uniformes, balais, baguettes, accessoires de Quidditch, manuels scolaires, carte du maraudeur, choixpeau, farces et attrapes des jumeaux Weasley, … Un rayon alimentaire s’élève sur tout un mur, où trouver chocogrenouilles, dragées surprise de Bertie Crochue et autres douceurs… Si la visite de la boutique s’avère aussi attrayante que celle des studios, ça s’annonce fort !

2

Petite file d’attente aux portes d’entrée des studios. Après quelques minutes, elles s’ouvrent enfin. Arrivée dans une première salle d’introduction recouverte de plusieurs écrans. On revient à la source, celle du premier livre ;  l’excitation de découvrir une histoire et un univers magiques, l’envie mordante d’en faire un film, une adaptation qui a priori ne sera qu’un petit film à l’échelle britannique…

Entrée dans une deuxième salle, semblable à un cinéma. Sur l’écran, Daniel Radcliffe, Rupert Grint et Emma Watson expliquent que ces studios ont été leur maison pendant toute leur adolescence. Beaucoup de scènes y ont été filmées. Un plateau de tournage certes, mais aussi le lieu d’un travail titanesque qu’ils nous invitent à découvrir. L’écran se lève, découvrant les portes de la Grande Salle…

Quelle plus belle entrée en matière que cette Grande Salle à tout faire, lieu de vie commune des élèves et professeurs de Poudlard? Les tables sont dressées, le feu est allumé. Les costumes originaux portés par tous les acteurs dans les différents films sont exposés tout au long de la visite. Ainsi, le corps professoral se tient au bout de la salle, souhaitant la bienvenue aux Moldus que nous sommes.

3

On pénètre ensuite dans une salle gigantesque, dans laquelle sont rassemblés les différents décors, tous plus enchanteurs les uns que les autres: la salle commune de Gryffondor, le dortoir des garçons, le bureau de Dumbledore, la salle des potions, la cabane de Hagrid, le Terrier, le Ministère de la Magie,… De quoi s’extasier à chaque pas.

4

Il y a des centaines d’objets et bibelots à regarder, à chercher, à trouver, à découvrir…

5

Tout au long du parcours, des panneaux explicatifs informent sur les techniques, les arts, les matériaux et les effets employés pour parvenir au décor souhaité, et révèlent plein de petites anecdotes. On peut lire par exemple que la totalité des objets utilisés au cours des huit films remplit cinq entrepôts ; des objets parmi lesquels quelque 5 000 meubles, 12 000 livres faits main, 15 000 prophéties, 17 000 boîtes de baguettes magiques. De quoi donner le tournis !

6

Les scènes relatives au mouvement, notamment le vol sur balai et la descente en chariot dans les entrailles de Gringotts, livrent leurs secrets sur grand écran ; à côté, des enfants s’initient au maniement de la baguette magique et aux techniques de vol sur balai.

La visite continue à l’extérieur, l’occasion de déguster une bierraubeurre –  qui n’a rien de la bière, mais beaucoup du beurre – devant le 4 Privet Drive ou au pied du Magicobus…

7

Ensuite vient une partie plus artisanale, technique et mécanique. Focus sur le minutieux travail de maquillage et de grimage, mais aussi sur la création experte, avec ici des gobelins plutôt effrayants.

8

Les dessous des créatures magiques et les mécanismes sont plus que réussis, les rendant plus vrais que nature, si l’on peut dire.

9

Un petit tour sur le chemin de Traverse, où admirer les devantures et vitrines bien fournies des boutiques d’Ollivander, Fleury et Bott ou encore le magasin de farces et attrapes des jumeaux Weasley… On s’y croirait.

10

Ensuite vient une salle remplie de dessins, peintures et diverses maquettes hyper pointilleuses, qui débouche sur une dernière pièce stupéfiante, émouvante, magistrale.

11

Suite et fin de la visite par la boutique, pour faire durer un peu plus longtemps la magie que le visiteur vient de quitter à regret…

Des studios incroyables où se rendre compte du travail de fond époustouflant d’une équipe sans laquelle la magie n’aurait sans doute pas autant opéré. Une multitude de détails devant lesquels s’extasier, de la musique, des jeux de lumière choisis… Rien n’est laissé au hasard. Une visite envoûtante à conseiller à tout fan qui se respecte !

Toutes les infos sur le site des studios Warner Bros.

Tags from the story
,
Written By

Coordinatrice éditoriale pour Culture Remains, j'use aussi de temps à autres de ma plume. Culturellement plutôt classique, je reste toujours ouverte à d'autres horizons.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *