Waterlol Comedy Festival : Ce nouvel Opus vient de lever le voile de son programme !

Ca y est, c’est officiel : un concept inédit est né ! Le mercredi 12 avril, dans une petite salle de la Maison Communale de Waterloo, un embargo a été levé devant la presse. On ne savait au fond de quoi il s’agissait. Pour quelle raison nous avoir convoqués, nous, journalistes ? Quelque chose allait se passer… mais quoi ? Ca a pas mal discuté dans les couloirs… Certains en savaient plus que d’autres, mais tout le monde jouait motus avec rigueur. Puis, les organisateurs ont, à nous l’audience, percé le mystère. Résultat : le Waterlol Comedy Festival aux multiples dimensions est prévu pour les 15, 16 et 17 septembre en plein cœur de Waterloo !

« Faites l’humour, pas la guerre »

Ca, c’est le mot d’ordre, le slogan du Waterlol Comedy Festival. Le Festival se veut familial dans son ambiance, tout public dans son offre de scène. Musique et concerts décalés, One-(Wo)man-shows, mises en scènes théâtrales, performances,… la palette large permettra à tous de trouver un spectacle à son goût. Waterlol se veut être un spectacle franco-belge, de par l’origine des organisateurs et des artistes qui y fouleront les planches.

Waterlol, c’est au départ une idée qui a germé dans la tête de Gérard Pullicino, célèbre producteur et réalisateur français. Et comme son nom l’indique, le thème central, c’est le rire. Le rire du public, et le rire avec le public. Waterlol se veut être, pour sa première édition, un festival proche des gens, à l’égaiement participatif. Très vite, Gérard Pullicino a été rejoint par le producteur Pierre Sarazin et la programmatrice Marie Guilbourt qui a notamment travaillé à la mise en scène du comédien Fabrice Eboué. Quand le projet a été présenté aux responsables culturels de la ville, ils ont accepté presque immédiatement, dans un but de favoriser la relance culturelle de la ville qui n’avait plus, selon eux, connu de grand événement depuis la célébration du bicentenaire de la Bataille de Waterloo… Le projet tombait à pic!

Certes, Waterlol établit ses fondations sur le rire, mais il se base aussi sur la musique ! Et ce deuxième pilier s’annonce tout aussi surprenant et regorgeant de qualité que le premier.

« Waterlol, c’est un peu la continuité du Festival du rire de Bierges ! », nous a avoué Yves Vander Cruysen, l’échevin de la Culture, du Tourisme et des Festivités de Waterloo.

11 spectacles sur trois jours et plus de 50 artistes

De quoi être rassasié de rire et de mélodies dans nos têtes à tous et toutes !  Tout au long de cet événement, il y aura des artistes de renom et des époustouflants coups de cœur qui gagnent à être connus. Voici un florilège des artistes que vous aurez l’occasion de revoir ou de découvrir en live.

Tout d’abord, citons les grands noms, ceux qu’on connaît en Belgique. Dans cette catégorie, on retrouve des talents de Belgique et de France comme Alex Vizorek, Richard Ruben, Anne Roumanoff, François-Xavier Demaison, Jeanfi Janssens ou encore Michael Gregorio et ses imitations de chanteurs décapantes. Dans deux salles, le Grand Chapiteau (qui peut contenir 1558 personnes et qui sera installé pour l’événement au centre de la ville, sur le parking de l’ancienne Poste) et la Salle Jules Bastin (dans le bâtiment de la Maison Communale) qui peut en accueillir 250.

Et exclusivité ! Magali Ripoll, musicienne dans l’émission de France 2 N’oubliez pas les Paroles présentée par Nagui, dévoilera son nouveau spectacle : Les Mille et une vies de Magali. Un one-woman-show dont le personnage central de l’histoire a 88 ans. Un mélange de musique, d’humour et d’autodérision que le public pourra voir en clôture du festival, puisqu’il aura lieu le 17 septembre à 20h30 à la Salle Jules Bastin.

Et puis, il y a les coups de chœur de l’équipe d’organisation. Des artistes de tous bords que vous verrez à la loupe, en vrai.

L’équipe du Festival n’a pas fait les choses à moitié pour son ouverture

Voici un petit florilège qui vous donnera si ce n’est l’eau à la bouche au moins d’approfondir la lecture du programme et ses surprises artistiques !

Les Airnadettes semblent être LE coup de coeur des organisateurs… à juste raison !

Olivia Moore et son spectacle a séduit l’équipe avec son spectacle de la vie quotidienne : Sois mère et tais-toi.

Odino a pris le pari de faire cohabiter la musique classique et la pop dans un même show ! Surprise au rendez-vous, ça, c’est sûr !

Découvrez le programme complet du Waterlol, ici !

Infos Pratiques :

Réservations sur le site ou à la Fnac, chez Ticketmaster et Digitick.

Les places sont divisées en 4 catégories : Carré d’or, Catégorie 1, 2 et 3. Les tarifs varient entre 19€ et 60€ selon ces places et selon les artistes.

Les spectacles seront donnés à la Salle de 250 places « Jules Bastin » (dans la Maison Communale de Waterloo) et au Grand Chapiteau (une tente de 1558 places qui sera installée sur le parking de l’ancienne Poste).

Accès train : Gare de Waterloo.

Tags from the story
Written By

Ancien étudiant en Sciences Politiques (ULB) Entre 2014 et 2016, gérant de L'étrier asbl. Depuis août 2016, président de Clap Culture, association désirant promouvoir la culture à travers les nouvelles créations, l'esprit citoyen et la conscience des enjeux de société à travers elle. Organisateur d'événements (Festival Mini-Classiques pour donner de la visibilité aux jeunes musiciens des différents Conservatoires ou d'ailleurs), journaliste, Réalisateur d'un projet radio de fiction "Les Pieds de l'Iris", suite d'histoires rocambolesques aux personnages à la trempe décalée sur fond de quartiers bruxellois.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *