Wax Tailor met le feu à l’Ancienne Belgique

Wax Tailor met le feu dans les salles de concerts et festivals un peu partout dans le monde depuis plus de dix ans. L’Ancienne Belgique fait partie des meilleures salles de Belgique avec une acoustique presque parfaite et une ambiance toujours incroyable. Suivez le lien pour le programme de 2017.

Wax Tailor est un DJ français entouré de musiciens et de chanteurs hétéroclites. Il adore les collaborations et ses créations traversent différents styles musicaux. Découvrez quelques morceaux issus de trois albums de Wax Tailor sur les cinq sortis depuis ses débuts…

Tales of the Forgotten Melodies (2005)

Tales of the Forgotten Melodies est le premier album de Wax Tailor sorti en 2005. On retrouve du downtempo, de la dun, de la trip hop, de l’electro mais également du hip hop dans cet album. Certains se souviennent encore de ses débuts fracassants à Dour. Un de ses titres de légende reste Que sera.

On reconnaîtra également la superbe voix de Charlotte Savary qui est présente sur tous les albums depuis 2005. Elle vient de sortir son propre disque que nous ne manquerons pas de découvrir dans le courant de l’année 2017.

Dusty Rainbow from the Dark (2012)

Cet album est probablement mon préféré depuis que je m’intéresse à Wax Tailor. Pour l’avoir écouté durant des mois pendant mes tribulations sac à dos en Asie et au Moyen-Orient, je peux vous affirmer que cet album se redécouvre encore et encore à chaque écoute. L’histoire de ce petit garçon est captivante. Écoutez attentivement le disque du début jusqu’à la fin pour connaître l’histoire de ce petit garçon et de son arc-en-ciel…

Charlotte Savary mais également de nombreux autres artistes composent le groupe de Wax Tailor depuis de nombreuses années…

By Any Beats Necessary (2016)

By Any Beats Necessary est le tout dernier album de Wax Tailor. Il vient de sortir en octobre 2016. De nombreux artistes renommés, comme IDIL et Lee Fields, ont collaboré avec le dj français. Comme toujours, plusieurs écoutes sont nécessaires pour apprécier l’album à sa juste valeur… et c’est tant mieux!

Le titre est un clin d’oeil à By Any Means Necessary de Malcolm X qui était lui même inspiré par Les Mains Sales de Sartre. Sans plonger dans l’idéologie, c’est pour moi l’analogie d’utiliser tout type de sons, toute texture pour arrive à une finalité musicale. Le terme Beat fait aussi référence à la Beat Generation, à Sur la route de Kerouac et cette quête d’un ailleurs. Dans un contexte où on a tous besoin d’évasion, j’ai pensé ce disque comme une sorte de bande originale d’un road trip à travers les grands espaces… Plus d’infos ici

Si les albums sont parfaits pour une écoute au casque, Wax Tailor et sa bande sont des bêtes de scène également. Si certains trouvent le tempo un peu trop lent pour un concert, détrompez-vous, c’est probablement en les voyant sur scène qu’on prend la mesure du boulot réalisé. Solo d’un tel, ensuite enchaînement hip hop, tout s’enchaîne et on passe par tous les styles. Et puis surtout, on voit qu’ils adorent être là pour le public… A voir et à revoir sans hésiter, et ce, qu’on soit fan de trip hop ou non!

Le site officiel de Wax Tailor 

Le site officiel de l’Ancienne Belgique

 

Tags from the story
Written By

"Follow the white rabbit..."

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *