YO! Hip-Hop Sessions: plus qu’une semaine (expo, débat, graffiti, battle…)

YO! Hip-Hop Sessions décore le BOZAR de Bruxelles du 28 juin au 17 septembre 2017. Plus qu’une semaine pour aller découvrir cette expo et quelques rendez-vous à ne pas manquer. Notamment le débat « FROM STAIRCASE TO STAGE«  présenté par Benjamine Weill ainsi que la « DETOUR BATTLE » ou encore le « GRAFFITI IN BRUSSELS« !

4 décennies de culture HIP HOP décryptées!

35 ans après sa naissance dans les rues de New York, le hip-hop franchit les portes du Palais des Beaux-Arts. L’exposition YO. Brussels Hip-Hop Generations propose de vivre une expérience totale qui raconte l’histoire du hip-hop à Bruxelles. Cette superbe expo thématique se découpe par décennie en mettant en exergue les différents grands mouvements hip hop en Belgique et plus généralement dans la culture francophone, mais pas uniquement! De Benny B à IAM pour finir dans le présent, il y en a pour tous les goûts. Les liens étroits mais forts avec les arts urbains sont également mis en avant. Que ce soit break dance, graffiti, la culture urbaine est mise à l’honneur et entre au panthéon des arts reconnus! Must-see!

DÉBAT « FROM STAIRCASE TO STAGE » (samedi 16/09 à 15h00 au BOZAR – Gratuit)

L’avènement du hip-hop sur la scène publique et médiatique donne lieu à un débat portant sur la qualité de ses apports à la société : d’un côté, on accuse le hip-hop de prôner le sexisme, le consumérisme et des positions individualistes et réactionnaires ; de l’autre côté, on constate que le hip-hop, de par sa proximité avec les langues étrangères, est la multi-culturalité en action : les formations langagières du hip-hop façonneraient le renouvellement de la langue bruxelloise. Suppléant à l’éducation parentale ou scolaire et proposant, par ses codes et disciplines, une boîte à outils, le milieu hip-hop constitue une autoformation qui permet à certains de se réaliser dans la société civile et d’embrasser les métiers de graphistes, stylistes, humoristes, entrepreneurs… Le débat sera présenté par Benjamine Weill (philosophe spécialisée dans les questions sociales). Les intervenants sont Max Meli (manager de Back in the Dayz), Pablo Andres (comédien et humoriste), Badi (rappeur), Veence Hanao.

FESTIVAL « DETOUR BATTLE » (dimanche 17/09 à 14h dans la galerie Ravenstein – Gratuit)

Le Detours Festival propose depuis de nombreuses années déjà un regard décalé sur la culture urbaine ; il se situe à la frontière entre la rue et la scène, entre le présent et le futur.  Leurs dance battles expérimentales sont entre-temps devenues légendaires. Tous les styles non conventionnels y sont représentés et les participants ont une minute à peine pour montrer, lors de passages-éclair, de quoi ils sont capables. Édition spéciale cette année, car les participants disputeront cette fois leurs battles dans la galerie Ravenstein, berceau mythique du hip-hop belge. 

« GRAFFITI IN BRUSSELS » (Dimanche 17/09 à 14h00 – 10 euros)

L’équipe de «  Fais le trottoir » réunit des connaisseurs et des praticiens passionnés de graffiti qui œuvrent depuis plusieurs années à une meilleure (re)connaissance de cet art. L’ASBL propose des visites guidées animées par deux personnes, dont un artiste. Lors de ces balades, elles décodent les signatures, parcourent l’historique et les techniques de travail, et soulignent les mécanismes propres au mouvement hip-hop.
Outre les visites guidées, «  Fais le trottoir »  s’emploie à mettre en évidence les aspects positifs du graffiti et à transmettre une vision authentique de sa pratique à travers de nombreuses actions telles que la réalisation de documentaires, la publication de fanzines ou la prise de parole à l’occasion de débats-conférences.

Toutes les informations et activités sur le site du BOZAR de Bruxelles.

Album photo de l’expo par douglas.bxl

Tags from the story
,
Written By

"Follow the white rabbit..."

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *