Zoé Shepard – Absolument Dé-bor-dée !

“Bienvenue dans un monde merveilleux, où il est enfin possible de solutionner un problème sans avoir à le régler et de piloter un projet sans s’en occuper. En devenant chargée de mission, Zoé Shepard pense avoir trouvé un travail : grossière erreur ! Plongée dans une ambiance de cour de récréation, elle oscille entre fous rires nerveux et consternation.”Aux allures cyniques et ironiques, ce paradoxe du fonctionnaire était diablement alléchant négligemment posé sur le promontoire du rayon livre de poche. Quoi de plus attrayant dans un monde de métro-boulot-dodo que de rire un peu sur les absurdités du travail de bureau ?

Oui mais, en fait, non. Dans ce roman, il n’y en a pas un pour rattraper l’autre. Autrement dit, ce sont tous de sombres crétins. Et peu importe que ce soit tiré d’une histoire vraie, un peu, beaucoup, passionnément, à la folie ou pas du tout, le bouquin perd une grande partie de son charme au moment où la crédibilité psychologique des personnages est réduite à néant, c’est-à-dire au bout des dix premières pages. Et les quelque 290 pages qui restent se laissent très facilement lire mais ne produisent que grimaces et brefs sourires, nous laissant cette curieuse impression, ce petit monstre nous chuchotant que l’auteur aurait eu, en quelque sorte, les yeux plus gros que le ventre.

Peut-être est-ce parce que nous ne connaissons rien à la fonction publique française que nous ne sommes pas à même de savourer cette audacieuse critique. Toujours est-il que s’il commence sur les chapeaux de roues avec une citation du grand Docteur House et contient quelques bonnes répliquesAbsolument dé-bor-dée s’alourdit au fil de la lecture et semble s’embourber dans l’incompétence, l’inaction et le « rien ne changera jamais ».

Quoi qu’il en soit, pamphlet, essai ou fiction, rappelons à cette jeune femme au doux pseudonyme de Zoé Shepard ce très juste proverbe : « les plus courtes sont les meilleures » et cela vaut pour (presque) tout. A méditer.

Tags from the story
Written By

I'm always curious about new things, I love learning and I'm a creative person. That means I need to use my creativity to feel good and happy. That's why I've created Culture Remains and my other website, Naïra.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *