13 Reasons Why, une série au succès mérité ?

J’ai enfin fini de regarder LA fameuse série Netflix du moment, inspirée du best-seller de Jay Asher : 13 Reasons Why. Tu en as forcément déjà entendu parler, tu connaîs sûrement le topo : Hannah Baker, élève dans un lycée, se suicide. Quelques jours après, Clay, un camarade de classe, découvre au pied de chez lui treize cassettes que la jeune fille avait pris soin d’enregistrer avant sa mort. Chacune d’entre elle conte une raison pour laquelle Hannah a mis fin à ses jours.

La série a été accueillie d’une manière hyper enthousiaste par les spectateurs, et notamment par les jeunes : on en entend parler partout sur les réseaux sociaux (il faut dire qu’ils n’ont pas lésiné sur la com’). Mais le succès de la série de Brian Yorkey est-il vraiment mérité ?

Un scénario qui change, et un casting prometteur…

Quand j’ai vu le scénario, j’ai tout de suite accroché au concept : on connaît déjà la fin de la série (le suicide d’Hannah). Puis, on découvre au fur et à mesure des épisodes le pourquoi du comment grâce aux enregistrements de la victime. On suit en même temps les réactions des personnages à l’écoute des cassettes, et les conséquences qui découlent de ce suicide pour chacun des proches de la victime. J’ai adoré cette idée de mettre en parallèle causes/conséquences de l’acte. Je suis donc arrivée devant ma télé toute pimpante, hyper pressée de voir la série (surtout vu tous les commentaires et articles que j’avais vus à son propos).

Les acteurs m’étaient inconnus, mais j’ai été assez surprise dès le premier épisode : Clay, intreprété par Dylan Minnette est excellent. Je l’ai trouvé très authentique et touchant. La jeune Katherine Langford en Hannah Backer est également très douée et m’a beaucoup étonnée dans son premier rôle. En fait, je pense pouvoir dire que tout le casting a été bon. Pas de problème de jeux d’acteurs donc, à ce niveau-là on était plutôt bien servi !

…Mais quelques faiblesses dans la réalisation !

La série a un bon fond et a le mérite de s’intéresser à des sujets importants et encore trop tabous : non seulement le harcèlement scolaire, mais aussi le sexisme, le viol, l’homophobie… Et bien d’autres. Au niveau de la mise en scène j’ai trouvé les décors plutôt sympas (ordinaires en fait, on n’est pas sur du Wes Andersen mais c’est pas gênant dans ce cadre). Les flashbacks sont plutôt bien placés, les passages passé /présent s’enchaînent bien. Cependant, je dois dire que j’ai eu quelques déceptions au niveau de la réalisation :

  • La première chose, c’est sûrement le rythme un peu fluctuant de la série, notamment au début. Les épisodes sont un peu longs et on se demande ce qu’attend Clay pour écouter la suite des enregistrements (un peu pénible, le petit). Cependant, à partir du 8ème épisode environ, la série devient plus vivante et rythmée, un peu plus angoissante.
  • Le second point, c’est le côté Teen drama qu’a la série : elle est clairement destinée à un public jeune. On a souvent quelques clichés avec un trop gros clivage entre les cool kids et les autres, et les dialogues sont un peu prémâchés. Un peu plus sombre qu’une série américaine comme Glee ou Awkward évidemment… Mais avec tout de même ce petit arrière-goût de série « pour ados ». J’aurais préféré quelque chose d’un peu plus froid, plus sombre, plus marquant, plus stressant. Quelque chose qui me fasse ressentir des émotions un peu plus fortes.
  • Enfin, dans la même lignée, j’ai trouvé que finalement, la souffrance d’Hannah était peu accentuée. On saisit la dimension importante de sa douleur que par son acte final (son suicide). On ne ressent pas vraiment la façon dont elle a pu en arriver là. Le point de vue reste assez extérieur (surtout étant donné la manière dont elle se suicide, je ne spoile pas mais c’est pas du joli joli). D’un autre point de vue, c’est aussi une bonne façon de montrer à quel point les apparences peuvent être trompeuses, et la manière dont une personne suicidaire peut cacher ses plus profondes blessures.

Mon bilan sur la série ?

Pour moi la série mérite son succès. C’est une série qui essaie, qui n’est pas parfaite dans sa réalisation mais qui a le mérite de parler de plein de sujets un peu tabous (et ça, ça fait du bien).  Elle a clairement été pensée et réalisée pour les adolescents, et c’est sûrement pour ça que j’ai été moins touchée (ou alors c’est juste moi qui ai un cœur de pierre ?). Cependant, le scénario est bien écrit, les idées sont bonnes et le rythme est bien tenu à la fin. Je n’ai donc eu aucun mal à regarder cette série, et j’ai même été parfois tenue en haleine  !

J’avoue ne pas savoir à quoi m’attendre avec une saison 2. J’ai un peu  peur qu’elle fasse perdre de sa force à la première saison. J’aimerais peut-être une saison se concentrant sur les proches d’Hannah une dizaine d’années plus tard (histoire de voir comment elle a influencé leurs vies). Mais des millions d’intrigues sont possibles… J’attends de voir!

Written By

First of all, I'm a chocolate eater but I'm also a creative and curious girl who love learning and sharing new things. Culture remains is an opportunity for me that allows me to share some of my discoveries with you.

3 Comments

  • Très bon article! Pour ma part, j’ai du mal avec la série, j’ai encore regardé un épisode et franchement je trouve tout cela un peu trop mou. Clay m’agace à mettre une éternité pour écouter les cassettes ^_^. J’ai beaucoup de mal à accrocher, peut être parce que la série cible un public plus jeune, comme tu le dis. J’ai pourtant regardé Riverdale et là j’ai accroché même si ce n’est pas non plus la série de l’année :D.

    Bisous

    • Merci 🙂 Oui j’ai eu du mal aussi, et la série met du temps à trouver son rythme. Je ne me suis pas encore laissé tentée par Riverdale, mais vu le succès de la série il va falloir que je ne tarde pas trop à m’y mettre ! A bientôt 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *