19/10 – Broken Back au Botanique

Broken Back, une révélation

« I think I am the happiest man on earth… »

C’est avec ces quelques paroles issues du premier tube de Broken Back qu’il a commencé à conquérir le monde de la musique. Non, il n’y a pas d’erreur, il s’agit bien de « il » et non « ils », car Broken Back ce n’est pas un groupe, mais un jeune homme de 26 ans, Jérôme Fagnet.

C’est après une blessure au dos que Jérôme s’est réellement mis à la musique indie-électro-folk dans sa chambre à Saint-Malo. Blessure qui sera à l’origine de son nom d’artiste et surtout du développement d’une réelle passion. Pour ceux qui ne le connaissaient pas encore, les résultats sont bluffants. En l’écoutant on devient même un peu reconnaissant qu’il ait eu son accident au dos. C’est d’ailleurs ce qu’il dit également lui même sur son site-web: « and as you can guess, I see now this past “misfortune” as one of the best opportunities I’ve ever had. »*

Pas de grands studios pour le premier EP (Extended Play) de Jérôme, Dear Misfortune, Mother of Joy. Effectivement, c’est chez lui à son domicile en Bretagne qu’il a tout enregistré. Ce qui expliquerait peut-être pourquoi certaines de ses chansons vous donnent l’impression de voyager et de respirer le grand air, tel qu’avec la chanson Young souls.

Hormis les mélodies et la bonne humeur qu’elles apportent, c’est également des paroles – écrites de sa plume – parfois joyeuses, parfois touchantes qui soutiennent toute son œuvre musicale.

Que Broken Back se fasse remarquer, ça se remarque également par d’autres artistes tels que Klingande ou encore Synapson, rendant des « feat. Broken Back » épatants.

On attend avec impatience les nouvelles collaborations, mais également ses nouvelles chansons à lui.

Broken Back en concert!

Jérôme est peut-être Broken Back, mais sur scène il n’est pas seul. En effet, en concert, c’est un duo qui se forme entre l’excellent Sam et Broken Back. Le dernier s’occupant de la guitare et la voix, le premier étant à la batterie. Le tout donnant un concert rythmé avec beaucoup d’ambiance. J’ai eu l’occasion de les voir au Ronquières Festival, et si cela ne dépendait que du public et de Sam et Broken Back, le concert aurait pu se poursuivre encore pendant quelques heures!

Mais à quoi bon en parler longuement ici, alors que vous pouvez venir le vivre vous-même? Et oui, Broken Back revient en Belgique le 19 octobre 2016 au Botanique à l’Orangerie. Les tickets sont à 17 € et disponibles ici!

Alors, vous entendez déjà la musique s’emparer de vous?

broken-back-mbroken-back-1

Tags from the story
Written By

“I have always had more dread of a pen, a bottle of ink, and a sheet of paper than of a sword or pistol.” ― Alexandre Dumas, The Count of Monte Cristo

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *