A la découverte du Beursschouwburg

© Bram Tack

J’aimerais vous parler du Beursschouwburg. Ce lieu au nom imprononçable pour qui ne parle pas néerlandais centre culturel au cœur de Bruxelles. Le Beursschouwburg se veut une plate-forme d’inspiration pour les arts et propose une programmation riche en diversité. Et pour cause : la multidisciplinarité est au cœur de leur projet. A la fois lieu d’exposition et lieu de réflexion, le Beursschouwburg est « un foyer créatif ».

Très attirée par ce lieu, j’ai décidé d’aller moi aussi dialoguer et réfléchir sur l’Art au Beursschouwburg. J’ai donc assisté la semaine dernière à une conférence, dans le cadre du cycle Shapeshifters. Lors de ces débats/rencontres/conférences, le Beursschouwburg invite des intervenants renommés (artistes, scientifiques, créateurs) à partager leur point de vue sur notre culture visuelle future.

Le 16 novembre dernier, Cathrine Kramer et David Benqué étaient les invités de Shapeshifters. Tour à tour, ils ont donné leur avis sur les développements technologiques actuels et futurs. Ils ont ainsi questionné, chacun à leur manière, les possibilités, les limites et les évolutions que proposent les nouvelles technologies dans notre quotidien. Il a été question des bénéfices des prothèses corporelles ou du danger des OGM, par exemple. Les intervenants nous ont proposé des pistes de réflexion à travers des exemples concrets de travaux artistiques ou scientifiques mais aussi à travers des réflexions plus personnelles. De nombreux sujets ont été évoqués autour des nouvelles technologies et de celles qui se développeront peut-être dans le futur : doit-on les espérer ou les redouter ? Comment les anticiper ?

Cette conférence a donc analysé la technologie comme un outil (à la fois salvateur et dangereux) mais aussi comme un sujet, comme une problématique en soi.

C’est ce que proposent les conférences du Beursschouwburg : choisir un sujet d’étude et le disséquer. Je dois avouer que cet événement m’a fait beaucoup de bien. Il a réveillé mes neurones, alimenté mes réflexions, stimulé ma pensée. Pour ma part, je peux dire que le Beursschouwburg a réussi sa mission mercredi dernier. Je vous conseille donc de suivre de près la programmation, que vous soyez un grand connaisseur de la création contemporaine ou simplement un citoyen curieux !

N’hésitez pas à consulter le site du Beursschouwburg ou de Shapeshifters !

Beursschouwburg, Rue Auguste Orts 20-28, 1000 Bruxelles

Tags from the story
Written By

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *