Cherche l’amour au TTO

Credit Photo : Fahd Zidouh

« Kevin, 33 ans, super winner, cherche super winneuse », « Sophie, 40 ans, cherche type qui dira des atrocités en lui claquant les fesses… ». Dans le grand catalogue de l’amour, chacun passe commande, espérant être livré. Cherche l’amour explore la rencontre amoureuse à l’heure de Facebook, Tinder et adopteunmec.com. Mais entre ce qu’on cherche et ce qu’on croit chercher, on est toujours aussi paumé. Sous la plume de Myriam Leroy, une brochette de comédiens transformistes endossent une série de profils modernes qui s’entrechoquent et qui finissent, parfois, par s’emboîter (et se claquer les fesses en se disant des atrocités). Si vous cherchez le rire, vous l’avez trouvé.

Parce que tout le monde cherche l’amour… mais qu’il est aussi peu facile à trouver qu’une aiguille dans une botte de foin, Myriam Leroy nous a concocté une collection de sketch aussi savoureux que diversifiés et ce… pour notre plus grand plaisir !

Entre le couple échangiste qui rencontre un couple de catho coincés, les homo octagénaires que rien ne rapproche, le contrat d’adoption d’un mec signé en bonne et due forme, les expat’ de la place du Luxembourg qui débattent du polyamour, la péripatéticienne qui racole via Tinder et les collègues qui tombent dans les bras l’un de l’autre, il s’en passe de choses dans ce bar dans lequel on entre, apparemment, comme dans un moulin !

Dans un décor digne du TTO, les comédiens nous offrent une vraie performance. Passer du vieux grincheux au Carolo à la tenue de cuir ? Pas de souci ! De la geekette en K-way vert à la blogueuse mode ? Easy game ! Ils ne sont que quatre mais Pierre, Sandy, Myriem ou Marc sont manifestement très bien rodés et changent de personnages aussi vite que de costumes. Alors que les vêtements s’arrachent, se superposent et se changent continuellement, la mélodie des accents et les airs de musique s’entremêlent naturellement, agrémentés, de temps à autre, de quelques petits pas de danse fort bien chorégraphiés.

Serait-ce donc un sans faute pour Cherche l’amour ? Eh bien oui, si les personnages ne l’ont pas tous trouvé, le rire que nous venions chercher, lui, n’était certainement pas aux abonnés absents. Et peu importe que vous soyez encore en quête de l’âme soeur ou que vous ayez déniché la perle rare… En couple depuis des années,  jeunes amoureux avec des étoiles dans les yeux, récemment inscrits sur meetic ou éternels célibataires, tous y trouvent, finalement, leur compte. Au sujet intemporel, Cherche l’amour est incontestablement un spectacle qui fait écho et ne laisse personne de marbre !

Première pièce de la jeune journaliste belge, Myriam Leroy, son franc succès nous laisse à penser que celle-ci ne sera probablement pas sa dernière !

Du mercredi au samedi à 20h30 | Le dimanche 13/11 à 14h00. Entre 8 et 23 €.


De
Myriam Leroy

Mise en scène Nathalie Uffner

Avec Myriem Akheddiou, Sandy Duret, Pierre Poucet et Marc Weiss

Tags from the story
Written By

I'm always curious about new things, I love learning and I'm a creative person. That means I need to use my creativity to feel good and happy. That's why I've created Culture Remains and my other website, Naïra.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *