Cracovie, une ville à prendre

Le guide du Routard annonce un prix de 80 zlotys pour quitter le paysage de l’aéroport de Cracovie et nous retrouver dans le centre de la ville mais, en parcourant quelques mètres, il est facile de trouver des tarifs bradés à 40 zlotys ; c’est vrai, la voiture est moins classe mais le trajet était nettement plus agréable que ceux qu’on effectue, la plupart du temps, avec un taximan bruxellois. Une bonne économie qui annonce un séjour agréable. Bien entendu, les bus seront moins chers mais, pour moins de 10 euros, il est difficile de se plaindre. La route traverse la campagne, mais les nombreux bâtiments qui bordent le trajet rappellent le passé de la Pologne.

Cracovie9

Le centre-ville peut être parcouru assez rapidement car la ville n’est pas très impressionnante ni même grande ; ce qui rend Cracovie  presque intime malgré les nombreux touristes qui se pressent pour réserver leurs visites des camps d’Auschwitz et Birkenau, situés à une septantaine de kilomètres de la ville. Mais ce serait sans compter le nombre de lieux arrières ou souterrains à visiter : les bars à concerts sont nombreux comme les galeries ou les clubs.

Cracovie4

Dans l’ancienne capitale polonaise, il est difficile d’éviter l’amusement tant la culture y est mise en avant. Sur la place Rynek, beaucoup de passants s’arrêtent, à raison, pour admirer les pas des danseurs de breakdance qui, en quelques minutes, impressionnent plus d’une centaine de passants, stoppés pour l’occasion, à quelques pas du marché de Noël. D’autres contemplent un homme qui ne se mettra en mouvement que lorsqu’une pièce tombera dans sa poche, plus ou moins directement. Au même moment, les magasins du centre continuent leurs ventes sans avoir l’air de pâtir de la concurrence des centres commerciaux qui proposent des prix identiques au pays du surréalisme.

Cracovie3

Il n’est pas rare d’emprunter la même rue à plusieurs reprises sur une même journée mais il est toujours possible, pour un touriste, d’y repérer un nouveau spot à découvrir. C’est le cas de l’Alternativa, bar en sous-sol, sur la Sienna Platz. Cet établissement accueille des amoureux comme des groupes de jeunes qui désirent faire la fête sous les spots, accompagnés des sons de Daft Punk, entre autres. A 7 zlotis le demi-litre de bière, le Supra Bailly paraît presque pour un bar VIP, sans piste, ni fumoir.

La Pologne, bien que comptant un nombre important de fumeurs n’est pas inondée de bars qui proposent des espaces dans lesquels la cigarette est tolérée ; aussi étonnant que l’interdiction de boire en rue alors qu’il n’est pas rare de croiser des jambes titubantes dès 22h. Mais il faut être honnête, les jambes qui perdent leur parallélisme ne sont pas toutes polonaises; les Anglais aussi visitent Cracovie.

Cracovie6

Niveau tourisme, la ville impressionne par le nombre d’activités présentes qui sont, chez nous, trop rares ou trop règlementées. Pas étonnant donc de voir que les visiteurs sont très nombreux. Au niveau sécurité, les vols ou agressions sont très rares et il est plus agréable de se promener dans le centre de Cracovie en pleine nuit que sur le boulevard Anspach en début de soirée. Les habitants, malgré un ton plutôt froid, sont accueillants et coopératifs.

L’art est présent dans la ville et il est fréquent de croiser une peinture monumentale, à l’image de celle de Blu qui évoque, sans doute, la puissance du christianisme sur le peuple polonais.

Cracovie13

Sur la place Nowy, beaucoup viennent manger une zapienkanka, demi-baguette fournie de fromage, champignons et/ou autres ingrédients. Pour manger plus confortablement, il est aisé de trouver des restaurants dont la présence de nombreux burgers restaurants qui reflète, sans doute, l’occidentalisation de la Pologne de ces dernières décennies. Les plats proposés sont, en général, plutôt semblables aux restaurants bruxellois. Les charges patronales  sont certainement moins élevées qu’en Belgique car il est possible de manger dans un très bon restaurant en dégustant un excellent vin français pour un prix tout à fait raisonnable.

Cracovie14

Kraków est une ville à découvrir sans hésitation et, pour Bruxelles, à prendre en exemple sur de nombreux points.

Tags from the story
,
Written By

Peintre, écrivain en bâtiments.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *