D-Hotel

 Lorsqu’on a besoin de se ressourcer et de souffler un peu, il n’est pas toujours nécessaire de prendre le large et d’aller à l’autre bout du monde. Parfois, il suffit juste de changer de décor, louer une chambre d’hôtel dans une autre ville, se coucher dans d’autres draps et voilà qu’on se surprend à faire toutes les petites choses qu’on ne prend plus le temps de faire à la maison… On délaisse l’ordinateur, entame un livre, sort faire une promenade, profite de la terrasse d’un restaurant et le temps s’arrête le temps d’un week-end.

Vu le stress actuel qui ronge la majeure partie de la population, nous ne prenons guère de risques à affirmer que tout le monde a déjà tenté l’expérience… Et que la plupart n’hésiterait pas à recommencer ! Mais une question taraude tous les adeptes de week-end détente: est-ce que cet hôtel en vaut la peine? C’est la raison pour laquelle nous allons vous parlez du D-Hotel de Courtrai.

Le D-Hotel n’est pas un hotel comme les autres. C’est un hotel de luxe avec centre de thalassothérapie, wifi, bar et restaurant intégré et où la chambre la moins chère avoisine les 150 € – étudiants dans la dèche, vous devriez peut-être d’ores et déjà passer votre chemin.

Mais ce n’est pas tout, le D-Hotel est une construction pour le moins peu commune: édifice récent et totalement aménagé par des artistes et designers, cet hôtel est construit autour d’un ancien moulin datant de 1838 qui est intégré au bâtiment… Vous vous retrouvez donc à vous ballader dans un espèce de mélange architectural tout à fait antagoniste: 19e et futuriste, le plus imposant étant bien sûr le futuriste. Si le mix ne choque pas outre mesure, le genre futuriste froid et fonctionnel est quelque peu spécial. Pas désagréable, non, juste spécial. D’ailleurs, on reçoit un ipod… comme « clef ». On se dirait un peu dans un film de SF, c’est comique.

Et donc, me direz-vous? Bien sûr, la chambre est jolie, confortable et très lumineuse, le centre de thalasso n’est pas grand mais il est possible d’en jouir convenablement (je n’ai pas écrit « d’y jouir », ne me faites pas dire ce que je n’ai pas dit!), le bar est sympa et le petit déjeuner varié (on ne parlera pas du restaurant car sachez qu’il est fermé le dimanche). Mais de là à dire que j’en ferais mon hotel « ressourcement » favori? Sans hésitation, non. Il faut croire que l’architecture futuriste, ça ne cadre vraiment pas avec le cosi du concept « détente« …

Abdijmolenweg 1, 8510 Courtrai

Tags from the story
Written By

I'm always curious about new things, I love learning and I'm a creative person. That means I need to use my creativity to feel good and happy. That's why I've created Culture Remains and my other website, Naïra.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *