Dubrovnik: perle de l’Adriatique

En préparant mon voyage en Bosnie, j’avais décidé de terminer par Dubrovnik. A partir de Mostar, le trajet en bus ne comporte que quelques heures (4 heures environs) et cela aurait été dommage de rater ça.

72 heures à Dubrovnik

Après une semaine en Bosnie, j’arrive à Dubrovnik. Le voyage ne fut pas aussi incroyable que celui entre Sarajevo et Mostar, mais les paysages croates me font toujours autant rêver. C’est comme quand j’étais petite et qu’on traversait la Grèce en voiture. Sauf que c’est encore plus joli que dans mes souvenirs. Les paysages se ressemblent, mais tout est tellement plus vert qu’en Grèce. Mon auberge (Hostel 365 for U ) se trouve à un bon quart d’heure de marche du centre historique, j’en profite pour me balader le long de la côte et de profiter de la vue sur la mer. Ça sent bon l’air marin et les figuiers. Arrivée aux remparts et une fois rentrée dans la vieille ville, je comprend pourquoi Dubrovnik tient le surnom de Perle de l’Adriatique‘. Ces rues pavées de marbre, une architecture un peu baroque, des petites ruelles qui montent de partout et où l’on pourrait se perdre si facilement. Comment ne pas tomber sous le charme?dubrovnik_marina

Que faire lors d’un séjour à Dubrovnik ?

On prend le temps de se balader dans la vieille ville. On passe d’abord par la Porte Pile, l’entrée principale qui donne directement sur le Stradum, l’allée centrale bordée de magasins à souvenirs et de restaurants. Vous remarquerez qu’il n’y a aucun balcon: après un gros tremblement de terre, la plupart se sont effondrés et par sécurité, les habitants ont décidé de refaire les façades sans balcons. Quand on la traverse entièrement, on arrive sur la marina ainsi qu’à d’autres bâtiments tels que la Cathédrale ou le Palais du Recteur. De véritables petits joyaux d’architecture gothique / renaissance.

Après avoir visité la ville, on part longer les remparts. On peut y accéder à divers endroits et la balade offre une magnifique vue sur les toits rouges de la ville ainsi que sur la mer ( prix de 120 kuna, env. 15€ ).
Un conseil :allez-y le plus tard possible, environ 30 min avant la fermeture. Les visiteurs alors déjà présents ont le droit de se balader à leur aise et de profiter alors du coucher de soleil du haut des remparts.dubrovnik_citywall_viewMême si les remparts offrent déjà une jolie vue sur la ville, il faut parfois s’éloigner un peu plus pour pouvoir mieux admirer la ‘totalité’. Le téléphérique vous emmène au sommet du Mont Srd, d’où on a un  panorama époustouflant sur la ville en contre-bas.

La beauté de Dubrovnik séduit beaucoup de monde, Hollywood entre autre. Une grosse partie de Game of Thrones a d’ailleurs été filmé sur place. Pour les fanatiques, il y a moyen de faire un GoT Walking Tour. Je vous recommande vivement les tours d’Ivan, un super guide avec un sacré sens de l’humour (on peut même se faire prendre en photo sur le fameux trône de fer, celui de Lokrum reste le plus authentique).

Face à la ville se trouve la petite île de Lokrum. Ce petit paradis de nature offre un peu de calme quand la ville est bondée de touristes. Il suffit juste d’embarquer sur le ferry et en 20 minutes on y est (prix de 100 kuna env.) On peut arpenter l’île, se baigner dans des eaux d’un bleu limpide, visiter les ruines, courir derrière les petits lapins et la faons qui se cachent dans les bois.  Attention : l’île comporte aussi une plage nudiste, libre à chacun de vouloir s’y ‘perdre’.

En parlant de la plage nudiste, celle-ci se trouve sur la route du Sea Kayak. Une activité bien sympa à faire si on a pas le mal de mer…seakayak_dubrovnik

Les bonnes adresses ‘ culinaires ‘ à Dubrovnik

Vu le tourisme florissant, il y a plein d’endroits où boire un verre. Par contre, ça tape vraiment dans les prix. Préparez-vous à débourser pas mal d’argent… J’ai quand même trouvé quelques chouettes endroits qui en valaient la peine.

D’Vino’s Wine Bar est un petit bar à vin bien sympa caché dans une des petites ruelles. L’endroit est assez populaire donc mieux vaut réserver sa place avant d’y aller. Pas de vins nature malheureusement, mais on peut y faire des dégustations de vins croates tout en profitant de bonnes petites choses à grignoter.

– Au coin d’une des petites places, on trouve le Troubadour Jazz Café, un petit bar où des live band jouent toute la soirée ( 8€ pour les 33cl de bière croate…)

Last but not least : le Cafe Buza. Il faut se faufiler au travers d’un trou dans la roche (buza signifie ‘trou’ en dialecte croate) pour atteindre ce bar perché sur les falaises. L’entrée n’est pas facile à trouver, mais cela fait le charme du lieu. On y boit un petit verre en profitant de la vue sur la mer.

Article initialement publié sur Broccolicious

Written By

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *