Entretien avec la nuit : un roman glaçant

Les éditions Jourdan ont décidé de frapper fort avec ce livre de Terry Tremblay intitulé Entretien avec la nuit. A travers les pages, on se retrouve plongé dans un univers glaçant, celui de la Seconde Guerre mondiale et surtout dans celui d’un camp de concentration.

Le pitch semble tout simple, un ancien soldat de la Waffen SS est retrouvé à 95 ans. Pour se défendre, il faitappel à un avocat. C’est le récit entre ces deux personnes que l’on va suivre. Je ne peux vous cacher mon appréhension première lorsque j’ai demandé ce livre en exemplaire presse. Je me suis dit intérieurement, j’ai peur que ce soit « encore » un livre sur la Deuxième Guerre mondiale, avec beaucoup de détails, de longs récits qui vont nous perdre… Alors pourquoi l’avoir choisi ? Je ne sais pas, je dois avoir un sixième sens, parce que je l’ai tout simplement adoré. Enfin si « adoré » est le terme pour un livre qui traite d’un passage de l’Histoire si sombre.

L’auteur, à travers les interventions de l’avocat, essaie de comprendre les motivations de cet ancien soldat allemand. Enfin d’autres raisons que la plus banale, mais aussi la plus glaçante : « c’était la guerre ». Car en effet, la guerre et l’exécution des ordres donnent-elles le droit de commettre les pires atrocités ? De faire preuve de sadisme ? Bien évidemment l’Histoire a déjà tranché en déclarant un Non franc. Mais ces hommes qui ont commis ces atrocités que se disent-ils à eux-mêmes? L’avocat va tenter de pousser l’accusé dans ses retranchements, afin de savoir s’il éprouve ou non une once de culpabilité. Et puis évidemment, son enfance a -t-elle joué un rôle ? Son père tyrannique et violent l’a-t-il poussé dans cette voie ? Mais quand bien même quelles excuses finalement pourrait-on trouver à un homme tel que lui ? N’y aurait-il pas eu un moment où il aurait pu s’arrêter ?

En ce qui concerne l’écriture, bien que j’ai aimé la fluidité, j’ai quand même eu quelques problèmes avec certains dialogues qui semblaient sonner faux. Avec cette impression que le dialogue semblait bateau enfin surtout pour les interventions de l’avocat. Par contre, on est vraiment très pris dans le récit de l’ancien soldat.

Par contre, un avertissement est de mise. En effet, certains passages sont vraiment très durs à supporter, et donc à lire. Bien que les dialogues et les personnages soient fictifs, l’auteur s’est basé sur des faits historiques réels… C’est d’ailleurs intéressant car il place son personnage dans cet environnement et nous donne au passage quelques détails historiques romancés, enfin des détails surtout très sanglants. Dans ma lecture j’oscillais entre l’écœurement dû à certains détails et ma volonté de les lire pour vraiment savoir ce qui avait pu arriver.  Et, comme tout lecteur de ce livre, j’en suis venue à me dire : et moi alors qu’aurais-je fait dans une telle situation ?

Entretien avec la nuit, Terry Tremblay, Editions Jourdan, 2016, p.239, 18,90 €.

Tags from the story
Written By

Passionnée par l'écriture, j'ai fait des études de journalisme et me voilà maintenant journaliste freelance et rédactrice (c'est un peu comme une vie de saltimbanque avec de la déontologie et un peu de sérieux en plus!). Parfois aussi je prends ma caméra et j'arrive même à en faire des reportages.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *