Expositions: Désirs d’Architecte et Design, un art de vivre chez Millon.

Deux expositions brèves mais non moins intéressantes ont pris possession de Millon, maison de vente aux enchères située au Sablon. En effet, la maison de vente a décidé d’organiser du 9 au 14 novembre, une pré-exposition des pièces qu’ils mettront en vente le 15 décembre qui seront présentées une nouvelle fois du 12 au 14 décembre en compagnie, cette fois, des autres pièces partisiennes qui viendront compléter la vente.Il faut savoir que la succursale bruxelloise de Millon n’existe que depuis janvier et que toutes les pièces présentées à la pré-expo viennent de Belgique, nous explique fièrement Bruno Ract-Madoux, le Directeur Clientèle de Millon Bruxelles qui nous fait l’honneur d’être notre guide en nous présentant avec enthousiasme les différentes pièces de l’exposition ainsi que le fonctionnement, ma foi particulier, d’une maison de vente aux enchères.

Passionné lui-même de design et collectionneur, ce dernier nous explique que, bien que certains modèles soient tombés dans le domaine public et réédités, rien ne vaut généralement un original. « Le matériau est différent… Ici, c’est du cuir qu’on appelle « peau de pêche », maintenant c’est beaucoup plus lisse, moins agréable au toucher. Vous savez, c’était souvent des pièce à la demande, la couleur, le matériau… Avant, on avait le choix ! ». « Bien sûr, explique-t-il, certains préfèrent quand même le neuf, mais pour ceux qui aiment les meubles qui « ont déjà vécus », ils ressentent vraiment la différence » pour ajouter: « Vous savez, une pièce design neuve coûte parfois plus cher ! Ici, on doit aussi tenir compte de la valeur d’usage, des effets de mode, il ne faut pas croire que tout est cher… ».

Lorsqu’on lui demande s’il organise des expositions pour chacune de ses ventes, Bruno Ract-Madoux s’exclame: « Évidemment ! Surtout pour le mobilier! Les potentiels acheteurs ont besoin de voir, de toucher, on ne peut pas faire une offre sur la simple base d’une photo! ». C’est ainsi que, tout en nous montrant les trois étages sur lesquels se déclinent les expos (« trois salles, trois ambiances différentes avec de la brique dans l’une, de la pierre bleue dans l’autre et du bois dans la troisième! » nous dit-il), il nous explique que lors de la vente, ils seront aussi en ligne, prêt à recevoir des offres du monde entier mais aussi en vidéoconférence avec Paris et sa clientèle. « C’est un peu la bataille Paris-Bruxelles », rajoute-t-il en riant.

Avant de nous laisser jeter un coup d’œil plus attentif aux différentes pièces, M. Ract-Madoux nous donne un dernier conseil:

« Ne jetez pas les meubles de vos parents, achetez-en des nouveaux et mélangez-les, vivez-les! ».

Mais que vendront-ils? Alors que Désirs d’architectes se ballade, intemporelle, à travers les siècles en nous offrant croquis, plans, dessins, … avec des œuvres de Ieoh Ming Pei, de splendides œuvres François et Luc Schuiten et même de Gelluck, vendu en faveur de l’ASBL « Les Fauteuils Volants », une initiative de Mme Christine Schuiten pour les jeunes handicapés, Design un art de vivre inaugure la collaboration de Marie Wabbes avec la Maison de Vente Millon, avec des pièces Jules Wabbes mais offre aussi des pièces des grands noms du design international (avec Piero Fornasetti, Stilnovo, Borsani, Marcel Breuer, Henningsen, Jacobsen, Mies Van Der Rohe, Charles et Ray Eames …) et national.

De belles pièces exposées dans trois pièces très différentes au cœur du superbe quartier du Sablon ou deux expositions qui méritent donc qu’on s’y attardent, si tant est qu’on aime le design et l’architecture et une vente à ne pas manquer pour les plus fortunés d’entre vous, voilà ce qui vous attend chez Millon, alors, pourquoi ne pas vous laisser tenter ?

Tags from the story
, ,
Written By

I'm always curious about new things, I love learning and I'm a creative person. That means I need to use my creativity to feel good and happy. That's why I've created Culture Remains and my other website, Naïra.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *