Galère Football Club, le football d’en bas

Si le football nourrit les imaginaires, c’est le plus souvent au travers de quelques stars au succès populaire et médiatique avéré, qui profitent pleinement de la reconnaissance que le sport leur a apportée, allant de pair avec une aisance financière parfois scandaleuse. Des autres, ceux qui galèrent, on ne sait rien, ou si peu. Ce livre de Romain Molina a le mérite de réparer cette injustice avec brio. Jeune journaliste sportif autodidacte, il a créé un site d’information footballistique indépendant, Hat-Trick, et a déjà travaillé pour CNN, L’Équipe et France Football. Il dresse 12 portraits (11 joueurs et 1 entraîneur) assez bruts mais empreints d’une véritable justesse ; ceux de la majorité silencieuse, qui tente tant bien que mal de vivre de ce sport, d’obtenir un statut de footballeur professionnel, puis de le conserver sur la durée. On découvre une multitude de passages plus ou moins longs par les divisions inférieures ou par d’obscurs clubs au bout du monde, des blessures, des performances inégales, des choix malheureux, des rêves brisés ponctués de sursauts d’espoir, etc. Chaque portrait est précédé d’une page récapitulant les différentes étapes de la carrière du joueur, pour mieux mettre les choses en perspective.

Pour ce faire, l’auteur a dû trouver des joueurs susceptibles de représenter une véritable équipe, dans toute sa diversité : de postes, de parcours, de mentalités, etc. Si certains sont de véritables bourlingueurs, d’autres n’ont connu des clubs que dans un seul pays ; des joueurs ont patiemment cherché à percer, tandis que d’autres se sont brûlé les ailes, succombant aux tentations (qu’il s’agisse de l’alcool ou des femmes, notamment), et ainsi de suite. Cette hétérogénéité des profils permet que le lecteur ne se lasse pas et puisse dévorer ces récits qui, s’ils ont des points communs, sont tous singuliers. Grâce à Romain Molina, la parole qui leur est habituellement confisquée par les médias leur est restituée, et permet de mieux comprendre le football et ses dessous. Certains parcours sont tellement inattendus qu’ils ne manqueront pas de surprendre le lecteur, et de l’amuser à coup sûr. Saviez-vous qu’il y avait un championnat de football professionnel en Irak ? Les anecdotes, parfois moins heureuses, se multiplient ; sur les magouilles inhérentes à ce business et les promesses non tenues, sur les galères (plus de contrat, plus d’argent, plus de logement…), sur les moments d’espoir. Comment surmonter ces galères ? Avec sa famille, avec Dieu, mais souvent surtout avec difficulté et face à soi-même, parfois incapable d’y faire face. Dégringoler pour mieux revenir… pour les plus chanceux. C’est d’une parole sensible dont l’auteur se fait le relais, respectant ces voix qu’il fait porter côte à côte, dans leur intégrité.

Romain Molina nous en parle :

Au final, Galère Football Club, un titre peu original choisi par l’éditeur mais qui a le mérite d’informer sans ambiguïté sur le contenu du livre, propose des témoignages saisissants, riches en humanité bien plus qu’en notoriété, ce qui amène une véritable bouffée d’air frais dans le domaine des livres de sport. Ce livre s’adresse tant aux passionnés de football qu’à tous ceux qui n’en ont rien à faire, mais apprécient ces livres qui parlent de la vie, de ses aléas, mais aussi de ses moments de félicité. L’auteur, Romain Molina, résiste à la tentation de raconter des histoires au nom des autres, à qui il préfère directement donner la parole. Ce livre redonne des lettres de noblesse au milieu du football en même temps qu’à celui du journalisme, et invite à aller faire un tour sur Hat-Trick, le site de l’auteur. À ce stade, il ne nous reste plus qu’à espérer un deuxième tome !

Galère Football Club, de Romain Molina, Hugo Sport, 299 p., 16,95 € (papier) et 11,99 (numérique). ISBN : 978-2755618259.

Tags from the story
,
Written By

Je n'aime pas parler de moi. Ce qui ne devrait pas être un problème vu que c'est peu probable que vous vouliez lire sur ce sujet. Par contre, j'aime bien écrire sur tout ce qui suscite ma curiosité, m'amuse ou m'interpelle. Parfois aussi les trucs que j'aime pas, pour vous mettre en garde, ou vous effrayer. Dur à dire.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *