Grace and Frankie

Aujourd’hui, on vous parle d’une série très touchante. L’histoire initiale peut pourtant paraître banale: deux femmes, Grace et Frankie, d’une soixantaine d’années apprennent que leurs maris les quittent après 40 ans de mariage. Mais là où l’histoire se corse, c’est que leurs maris sont en fait amoureux l’un de l’autre depuis 20 ans  et que c’est pour cette raison qu’ils décident de divorcer. Les deux femmes, jusque là ennemies, se retrouvent toutes les deux face à la même situation: elles devront vivre seules et se sentent toutes deux trahies après 20 ans de mensonge.

Une histoire touchante

Grace et Frankie ont toutes les deux la soixantaine, à cet âge la société considère souvent les femmes comme « finies ». Et pourtant, elles vont se battre pour recommencer une vie après 40 ans de mariage. Bien que leurs mariages soient différents – l’un a été fusionnel, l’autre vers la fin était dénué de tout amour – le résultat du divorce est le même: la solitude. La série donne donc une note d’espoir, une vie après le divorce et la ménopause est possible, même si cela n’est pas facile.

Elle aborde aussi un sujet peu souvent évoqué: la sexualité chez les femmes d’un certain âge. Car oui, même si l’envie est là,  il y a souvent un problème technique: ça grince, pour être plus claire il y a un manque de lubrification. Après la ménopause, le vagin s’assèche et il est plus difficile de prendre du plaisir lors des rapports. Mais comme pour tout problème, il y a une solution! Je vous laisse découvrir la leur en visionnant la première saison.

La série évoque aussi l’amour, celui entre deux hommes qui ne se disent pas forcément homosexuels, mais qui sont tout simplement tombés amoureux l’un de l’autre. Et l’amour qu’ils ont eu pour leurs femmes, qui lui aussi a été réel.

Ceci me fait penser à quelque chose que la série n’évoque pas mais qui me tient à cœur. Le fait qu’on a trop souvent tendance à penser, qu’on aime soit le sexe opposé, soit le même sexe. Or il est possible de tout simplement tomber amoureux/se de quelqu’un (peu importe son sexe). Le seul problème pourrait être sexuel, ça c’est une question de goût. Et malheureusement, cette bisexualité est bien souvent mieux acceptée chez une femme que chez un homme!

GraceandFrankie1

Des personnages principaux attachants

Évidemment, on ne peut pas aborder cette série sans parler de Jane Fonda (Grace dans la série). Cette femme est formidable et tellement belle (je n’ajouterai pas « pour son âge », car je déteste cette expression, on trouve une femme  belle ou non ou un homme beau ou non, ce n’est pas une question d’âge). Parfaite dans son rôle de femme forte qui a tout simplement délaissé son mariage au bienfait du paraître et qui doit se retrouver quand tout s’écroule. Et n’oublions pas Lili Tomlin (Frankie), une hippie complétement délurée! Elle aussi avec beaucoup de charme, dans un registre et un style totalement différent. Ces deux caractères totalement opposés vont se retrouver pour faire face à leur chagrin. Et surtout pour tenter de reconstruire leurs vies.

Il y a évidemment les ex-maris: Robert (Martin Sheen) et Sol (Sam Waterston), deux personnages aussi attachants mais qui n’ont pas l’envergure des deux femmes (après tout la série s’appelle Grace and Frankie). Évidemment les deux couples ont des enfants qui eux aussi doivent s’acclimater à ce « petit » changement dans leur famille.

Pour l’instant, la série ne comporte qu’une saison et est disponible sur Netflix.

Tags from the story
Written By

Passionnée par l'écriture, j'ai fait des études de journalisme et me voilà maintenant journaliste freelance et rédactrice (c'est un peu comme une vie de saltimbanque avec de la déontologie et un peu de sérieux en plus!). Parfois aussi je prends ma caméra et j'arrive même à en faire des reportages.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *